Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 février 2020 7 16 /02 /février /2020 10:41

         

          Mondialisation oblige, nul n’ignore aujourd’hui’ hui la détresse des ours polaires de l’Arctique, de même tout le monde s’émeut, à juste titre, de la mort de millions d’animaux dans les incendies qui ravagent l’Australie.

 

Mais qu’en est-il près de chez vous ?

Quelle biodiversité et dans quel état ?

 

œdicnème criard .crédit photo Gérard Baudoin.
œdicnème criard .crédit photo Gérard Baudoin.

 

 

 

 

La vallée de Seine Aval abrite une espèce très rare inscrite à l’annexe I de la Directive Oiseaux et aux annexes II de la Convention de Berne et de la convention de Bonn : l 'œdicnème-criard. Cette espèce est classée « vulnérable » sur la liste rouge des oiseaux nicheurs d’ile de France. La population de cet oiseau en Seine Aval se distribue sur un chapelet de sites. Cette espèce parcours des milliers de kilomètres pour venir s’y reproduire.

 

 

 

 

 

 

œdicnème criard .crédit photo Gérard Baudoin.
œdicnème criard-EMTA -Triel-sur-Seine .crédit photo Gérard Baudoin.

Sur les 13 sites de reproduction connus en Seine Aval, 8 sont menacés de disparition à très court terme (en rouge).

 

sites de nidification 2019 de l’œdicnème criard en Seine Aval, en rouge les sites voués a disparaître.

 

          Cette disparition programmée est d’autant plus révoltante qu’elle résulte en grande partie de projets de production d’énergie estampillés « développement durable » :

 

A Triel sur Seine une ferme photovoltaïque au détriment d’un site entièrement dédié, par arrêté préfectoral*, à de la compensation écologique.

A Gargenville sur le site Total, encore une ferme photovoltaïque. Ce projet menace également une autre espèce protégée : le crapaud calamite.

A Porcheville troisième projet de ferme photovoltaïque sur l’ancien site EDF.

A chaque fois ce sont des sites de nidification de l'œdicnème-criard qui vont disparaître.(ainsi que la faune-flore vivant dans ces habitats)

 

Et ce n’est pas fini, nous appréhendons le prochain Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) du Grand Paris Seine et Oise (GPS&O)

 

Quels impacts sur la biodiversité locale ?

 

          Nous ne pouvons pas nous réjouir de produire de l’énergie renouvelable quand cela est synonyme d’érosion de la biodiversité locale.Alors que, selon la circulaire du 18 décembre 2009 « Le développement [des installations photovoltaïques au sol] doit utiliser des sites à faibles potentialités au regard de la valeur agronomique des sols, de la faune et de la flore » et « Éviter les sites faisant l’objet d’inventaires (ZNIEFF, ZICO) »

 

          Force est de constater l’indifférence générale des élus comme des services de l’état sur la disparition programmée de l’ Œdicnème-criard en Seine Aval et ceci malgré nos interventions lors des enquêtes publiques.

 

          Cerise sur le gâteau ce développement « Tous azimuts » des énergies renouvelables (au détriment de la biodiversité) est fortement plébiscité par des associations locales pseudo-écolos.

 

Avec des amis comme ceux-là, la nature n’a pas besoin d’ennemis !

 

 

 

Un peu de lecture ça peut pas faire de mal :

Arrêté dérogation espèces protégées N°2014/DRIEE/015 conditionnel a l’autorisation d’exploiter EMTA

http://www.driee.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/2014-driee-015.pdf

Liste rouge régionale des oiseaux nicheurs d'Île-de-France (2018) https://www.arb-idf.fr/publication/liste-rouge-regionale-des-oiseaux-nicheurs-dile-de-france-2018

Œdicnème criard : https://inpn.mnhn.fr/docs/cahab/fiches/Oedicneme-criard.pdf

« Guide de l’étude d’impact des installations photovoltaïques au sol » :

 

Comme d'habitude vous pouvez :

Vous abonner à la « news letter » colonne de droite

Laisser un commentaire ci-dessous (nb : nous ne sommes pas des robots, un bonjour en début de commentaire est une marque de politesse que nous apprécions)

Partager cet article
Repost0

commentaires

H
bonjour ma chère lectrice
que de bonnes nouvelles ! les décisions sont prises comme au ministère de l'environnement !
je vais mettre un lien à ta publication sur mon blog.
De la bonne lecture n'a jamais fait de mal !

excellente journée et garde espoir

Olivier
Répondre
L
merci Olivier.Du côté de la protection des oiseaux , ça va pas terrible. les dommages liés au développement des énergies renouvelables ne sont pas les seuls destructeurs de la nature (y a pas que le solaire , y a l'éolien aussi qui fauche oiseaux et chauves souris).J'apprends que 2 aigles de Bonelli ont été criblés de plomb dans le sud ouest en Novembre mais on ne l'apprend qu’aujourd’hui.Quand un chasseur ne fait pas la différence entre un aigle et une tourterelle , il est temps qu'il raccroche son fusil. https://www.20minutes.fr/planete/2721407-20200218-braconnage-deux-jeunes-aigles-bonelli-espece-tres-menacee-tues-gers-landes
autre sujet a faire suivre :ça se passe près de chez toi :prolongation de la période de la chasse en Île-de-France !
• La DRIEE vient de mettre en consultation publique, pour le Val de Marne (94) et la Seine-Saint-Denis (93), un arrêté préfectoral visant à prolonger la chasse du Sanglier et un autre modifiant, la liste des animaux susceptibles d’occasionner des dégâts et les modalités de destruction de ces animaux en permettant, sans autorisation préfectorale, le tir par armes à feu ou à l’arc du sanglier en tous lieux du 1er au 31 mars 2020 entre le 1er et le 31 mars.
La LPO-IDF a donné un avis défavorable. Cette prolongation des tirs va induire beaucoup de dérangements pour les autres espèces de la faune sauvage, qui en seront alors au début de leur période de reproduction.
Vous pouvez consulter ces textes et déposer votre avis jusqu’au 21 février inclus sur le site à l'adresse suivante :
http://enqueteur.driee-ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr/index.php/592367?lang=fr

Présentation

  • : eco quartier fluvial Mantes Rosny l'autre echo du quartier fluvial
  • : Lanceurs d'alertes. contre l'urbanisation intensive. contre l'éco quartier fluvial Mantes Rosny. Faire entrer la nature en villes,OUI . Faire entrer la ville dans la nature,NON Pour une autre vision du developpement durable. Contre le green washing. Pour un développement équilibré. Pour la protection de la biodiversité.
  • Contact

Recherche