Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 05:46

Un projet peut en cacher un autre.

Au dela du projet d'éco quartier fluvial Mantes -Rosny , qui nous préoccupe par son énormité et les conséquences sur la qualité de vie des riverains et aussi des futurs habitants de ce quartier.

( transports en commun,circulation,pollution,qualité de l'air,déséquilibre emploi/habitat)

 

Il nous a paru interressant de vous donner une vision élargie de l'avenir de Rosny sur Seine vue par la municipalité et la CAMY (1) et dont la réalisation à été confiée à l' EPAMSA  aménageur (2) et à l' EPFY qui à pour rôle de préempter les terrains (3).

 

A ROSNY sur SEINE quels sont les projets d'urbanisation?

Dans un avenir proche plusieurs projets de logements.

( NB:1 logement x 3 personnes / logement = nombre d'habitants équivalents )

 

1 ère tranche  Résidence Paul ELUARD au pont Chapart  ( ouverture dans quelques jours)

85 logements sociaux =72 financés en PLUS + 13 financés en PLAI = 255 habitants (4)

 

Grand Place_entension du centre ville_ sur 2.2 hectares

270 logements = 150 logements en vente sur plan+ 120 logements sociaux = 810 habitants (5)

 

Pasteur/ Gare_sur 6065 m 2

270 logements dont au minimum 30% en logements sociaux = 810 habitants (6)

 

Cerise sur le gâteau

Les Jardins de Seine_Eco quartier Fluvial (côté Rosny )

500 à 700 logements dont 30% logements sociaux = 1500 à 2100 habitants (7)

 

Si nous partons sur la base de 5454 habitants population actuelle (8 et 9)

Rosny sur Seine avec ces 4 projets passerait à minima

de 5454  à 8829 habitants dans un proche avenir,

une croissance de plus de 50 % !

Cela n'a rien à voir avec les besoins liés à l'evolution démographique de la population Française.

Le solde naturel ( différence entre les naissances et les décès ) est en moyenne de 0,49 %  sur le territoire National.

 

Et ce n'est pas fini ,dans les tiroirs restent  encore :

La deuxième tranche de Paul Eluard (autant que la première)

Un projet au dessus du quartier des Baronnes.

Un projet sur les terrains SNCF le long de la rue de Buchelay ( jardins ouvriers SNCF )

 

La vue d'ensemble cliquer sur l'image(seule la partie de l'ecoquartier sur la commune de Rosny est repésentée,mais l'éco quartier s'étend jusqu'au Val Fourré)

ROSNY ET URBANISME 2

 

 

EN SAVOIR PLUS

1) Les membres du conseil communautaire de la CAMY

2) Les membres du conseil d'administration de l' EPAMSA

3) Les membres du conseil d'administration de l'EPFY

4) La résidence Paul Eluard

5) Convention de maitrise foncière pour un programme d'habitat Grand Place

6) Convention de maitrise foncière pour un programme d'habitat Pasteur / Gare

7) Quartier jardin de Seine_Eco quartier

8) Evolution de la population à Rosny sur Seine INSEE

9 ) Population actuelle à Rosny sur Seine

 

 

Comme d'habitude vous pouvez

Laisser un commentaire (ci-dessous)

Vous abonner à la "news letter" pour recevoir nos articles  (en haut à droite)

Signer la pétition pour un référendum local .

 

 

  OPHRYS 78

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by lautreechoduquartierfluvial - dans Projet
commenter cet article

commentaires

Estienne80 14/09/2013 12:01


Ces projets donnent froid dans le dos et confirment les craintes de destruction méthodique concernant nos plus beaux diamants agronomiques.
Et s'il n'y avait que le Mantois et la vallée de Seine ... c'est toute la périphérie francilienne qui est menacée avec entre autres Saclay, "Europa-City" à Gonesse, extension des parcs Disney
dans la Brie ... etc ... Comme je tentais de le souligner sur un autre forum, cette urbanisation à marche forcée des plus belles terres agricoles d'Europe, si on l'examine en détails, apporterait
pour un peu de l'eau au moulin des adeptes de la "théorie du complot" tellement c'est impressionnant, tellement c'est suicidaire. Je ne décolère pas parce-que 85% de nos concitoyens s'en foutent
!


Bien cordialement

lautreechoduquartierfluvial 14/09/2013 17:09



idem


Il faut tant d'années de travail pour amender les sols et les cultiver.


De même les espaces naturels sont le fruit d'une lente évolution ,installation et régulation des espèces entre elles.


Ces divers projets d'urbanisation à marche forcée en Ile de France et leur cortège d'infrastructures de transport /développement industriel et commercial n'ont rien de raisonable.


Même fuite en avant concernant le développement de nombreuses vallées alluviales en France (vallée de la Seine ,vallée de la Loire,de l'Oise ,de la Garonne,du Rhin ,du Var....) et à l'étranger
aussi.


Un concept basé sur le copié-collé et non pas adapté à chaque contexte particulier du cas par cas.


Dire que "nos contemporains s'en foutent" est un peu exagéré.


Je pense plutôt que la méthode employée relève de l'expérience de la grenouille ".... si on fait chauffer de l'eau et qu'on y jette une grenouille elle en ressort immédiatement ,mais par contre
si on installe une grenouillle dans une eau tiède et qu'on fait monter la température tout doucement ,elle reste et subit sans chercher à s'échapper, jusqu'a mourrir ébouillantée ..."


Toute la question est de savoir à quel moment la "température" suscitera de notre part une réaction.


 



Estienne80 13/09/2013 08:57


Le principe de l'éco-quartier est louable en tant que tel. Celui de Rosny sur Seine reste cependant l'exception qui confirme la règle de par son implantation sur une ancienne ballastière :
pourquoi implanter ces structures en lieu et place de splendides territoires agricoles ? On nous parle d'écologie, de "durable" etc ... et parallèlement on condamne tout ce qui est agriculture
(Céréales, élevage, fruits, maraîchages ...) en Ile de France. Les plaines alluviales de Buchelay situées en marge de ce projet sont toutes vouées à être urbanisées par des structures qui n'ont
rien d'écologiques ! Ne sommes nous pas un peu hypocrites en "validant" le saccage de nos meilleurs crus agronomiques par des réalisations tape à l'oeil de ce genre ? Pourquoi ne pas classer les
bons sites de terres alluviales au même titre que les zones humides ou les espaces boisés ? On brûle nos plus beaux diamants pour cuire quelques pommes ...

lautreechoduquartierfluvial 14/09/2013 10:11



Bonjour


Je ne peuc qu'abonder dans votre sens.


Ne soyons pas dupes.Les éco quartiers sont légions,peu correspondent aux principes de développement équilibré.La plus part sont des urbanisations de masse qui ne sont que la version modernisée
des ZUP.L'opportunité foncière est clairement le moteur de ce projet.


Le concept du développement durable est le suivant "répondre aux besoins des gènérations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs".Un concept bien
utopique.Développement et durable =2 mots aux antipodes.Nous vivons dans un monde fini ,développement est synonyme de consommation et plus les populations augmentent et consomment plus elles
compromettent la capacité des générations futures à répondre à leurs besoins.


Un développement réellement soutenable consisterait  à réduire les besoins des générations du présent plutôt que d'y répondre.Mais nous en sommes loin,nos contemporains ont un appétit
féroce.


Quant à la superficie des terres agricoles en Ile de France,elles réduisent comme peau de chagrin (de même que les espaces naturels et boisés)


Au fur et à mesure  les exploitants vieillissent et la relève n'est pas assurée.C'est un métier dur qui attire peu les jeunes générations.


Quel avenir pour les terres agricoles,boisées et naturelles sur le territoire de l' OIN Seine Aval  ?


Vous pouvez vous en faire une idée sur ce site interactif (cliquez )


bien cordialement


 


 


 



upbmh 13/06/2012 09:51


Quels sont les projets d'infrastructure associés à tous ces projets (s'il y en a) : contournement de Rosny ? Rabattage sur la gare? Création de zone de stationnement vers la gare ? Tramway ?


En matière d'urbanisme, il est tout de même recommandé de prévoir les infrastructures avant les constructions. L'accroissement exponentiel de la population de Rosny ne va-t-elle pas complètement
saturer la circulation en centre ville et bloquer le trafic en provenance de Rolleboise déjà au bord de l'asphyxie ?

lautreechoduquartierfluvial 13/06/2012 11:00



Bonjour et Merci pour l'attention que vous portez à notre blog.


A mon avis le projet de double échangeur n'est pas une solution .


Voir mon article sur le  nouvel échangeur A13.


L'échangeur double (le projet n'est pas trés clair) offrirait aux habitants de Rosny et de la boucle ,une possibilité payante de sortie (et d'entrée aussi) à Rosny dans la plaine des
graviers.Cette sortie devrait desservir,l'eco quartier fluvial ,la zone des Marceaux et la zone des Graviers.Les automobilistes rejoindraient la RD113 via la butte verte,soit en la coupant en
2,soit en traversant la zone des Marceaux à Rosny en  direction du rond point entrée de ville actuel , les terrains sont en cours d'acquisition par la CAMY voir dans article nouvel échangeur
A13 En savoir plus (11) plan cadastral et (10)compte rendu conseil CAMY).


A cela vient s'ajouter le projet de transport en commun Tzen qui serait à  l'étude depuis Février selon l'EPAMSA.(voir notre article du 16 Mars 2012 "bulletin municipal de Rosny sur Seine on
ne nous dit pas tout) et ce qu'implique l'arrivée du TZen sur la RD113.


A cela vient s'ajouter le projet coeur de ville à Bonnières,qui va forcement rabattre sur la Gare de Rosny sur Seine les usagers de la SNCF qui ne trouveront plus de place pour se garer à
Bonnières.


C'est tout ce que nous avons comme informations à ce sujet.


Je vous laisse seul juge des conséquences de l'évolution démographique de Rosny sur Seine et des répercutions sur les communes avoisinantes !


Au dela des conditions de circulation il ne faut pas non plus négliger la pollution atmosphérique , liée à l'accroissement du traffic ,qui va encore augmenter.


Merci pour votre commentaire.



Présentation

  • : eco quartier fluvial Mantes Rosny l'autre echo du quartier fluvial
  • : Lanceurs d'alertes. contre l'urbanisation intensive. contre l'éco quartier fluvial Mantes Rosny. Faire entrer la nature en villes,OUI . Faire entrer la ville dans la nature,NON Pour une autre vision du developpement durable. Contre le green washing. Pour un développement équilibré. Pour la protection de la biodiversité.
  • Contact

Recherche