Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 14:57

Eco quartier Fluvial Mantes-la-Jolie/Rosny-sur-Seine

Depuis la mi-Mai les orchidées sauvages des Hautes-Garennes

(Zone Naturelle d'intérêt Floristique et Faunistique de type 1 )

sont de retour.

 

Ce patrimoine floristique est assez méconnu des riverains et habitants du Mantois.


Lors de la concertation une participante me confiait " J ' a-doooo-re la nature ! "...  je lui demandais si elle connaissait la richesse floristique et faunistique ,et en particulier les orchidées sauvages, de la zone à urbaniser  ,elle me répondit " Des orchidées..y en n' a pas ,c'est une friche.. ! "


Pire encore , une jeune architecte,à l'origine du projet ,déclarait " je suis soucieuse du patrimoine écologique et de ce que nous transmettrons à nos enfants " comme quoi on peut ,faute de culture et de connaissances sur la biodiversité,participer à la destruction d'une zone naturelle avec la certitude d'agir pour la protection de l'environnement !


Quant aux élus,c'est avec une sorte de délectation qu'ils nomment systématiquement cette zone "friche impénétrable",évidement quand on veut urbaniser ,il convient de minimiser et de dévaloriser la richesse environnementale.


Nous ne cessons de le dire et le re-dire depuis le début de la concertation ,ce projet ne s'intègre pas dans l'éco système existant , bien au contraire il le désintègre .

Ce projet impacte et détruit la dernière zone naturelle périurbaine du Mantois.(znieff)


C'est donc la fin annoncée des orchidées sauvages de cette zone.(sans oublier autres oiseaux ,fleurs ,poissons et papillons protégés)

 

Entre Mantes la Jolie et Rosny sur Seine vous pouvez  découvrir les 10 orchidées suivantes leur floraison s'étale d'Avril à Juillet,selon les espèces.

(indice de rareté, source: Catalogue de la flore vasculaire d'Ile de France,version complète /avril 2011 )


Ophrys insectiferaL. Ophrys mouche_ rare

Orchis militaris L. Orchis militaire _ rare

Listera ovata (L.) R.Br. Listère ovale _très commune

Platanthera chlorantha (Custer) Rchb. Orchis verdâtre _assez commune

Orchis purpurea Huds. Orchis pourpre  _assez commune

Orchis x hybrida Boenn. ex Rchb. Orchis hybride _ O. militaris x O. purpurea _ mal connue 

Ophrys apifera Huds. Ophrys abeille _assez commune

Anacamptis pyramidalis (L.) Rich. Orchis pyramidal _assez rare

Himantoglossum hircinum (L.) Spreng. Orchis bouc _assez commune

Epipactis Helleborine.Epipactis ou elleborine à larges feuilles_très commune


Voir album (1) lien en bas de page.

 

Il y en a une onzième que vous ne verrez pas,il s'agit de la Dactyloriza Praetermisa.

Seuls quelques pieds resistent à la tonte et au piétinement humain ,au sud/ ouest du bassin d'aviron.

Elle porte bien son nom ,orchis négligé, car elle est régulièrement tondue par les équipes des espaces verts de la ville de Mantes la Jolie ,dont la gestion des espaces naturels laisse à désirer.

Cette espèce est protégée,pour info la destruction d'espèce protégée est passible de 6 mois de prison et 9 000 € d'amende (CE L.415-3)

 

On continue à s'interroger sur la qualité des études d'impact qui sont supposées éclairer les administrations et décisionnaires quand aux atteintes à l'environnement.

Par exemple , concernant l' Orchis Militaire , l'étude réalisée pour l'éco quartier le mentionne : je cite "sur la pelouse calcaro-sableuse au centre du site,deux pieds au moins".

En réalité,sur cette pelouse et sur ses lisières (au centre du site ) on compte en effet peu d'individus ;une soixantaine (et non pas 2)

En dehors de cette zone centrale,d'autres stations d'Orchis Militaris ne sont pas mentionnées,en particulier une station (certainement une des  plus importante des Yvelines),pourtant accessible sans difficulté,contient environ 2 000 pieds,un oubli sans doute !


Autre exemple :l'Anacamptis Pyramidalis dont l'étude d'impact mentionne "une centaine d'individus" pour 200 hectares ,mais qui est omni-présente sur TOUT le site et que nous évaluons de 500 à 1 000 individus.

Autre exemple Ophrys Apifera plus de 500 individus.


Les orchidées sont donc bien présentes sur la zone et pas de manière anecdotique comme le laisse supposer l'étude d'impact.

 

Mais la cerise sur le gateau revient à l'espèce protégée "orobanche purpurea" l'orobanche pourprée ( ce n'est pas une orchidée ) qui n'avait pas été rescencée par l'agence qui à réalisé l'étude d'impact et que nous avons,l'ors d'un inventaire rapide en 2012 estimée,en plein milieu du quartier du port,à une superficie de 10 000m2 (un hectare ce n'est pas rien quand même).

Pour cette station d'Orobanche pourpre,aucune mesure d'évitement d'impact ,ni de réduction d'impact et encore moins de mesures compensatoires satisfaisantes n'ont été proposées par le pétitionnaire.

 

3 questions restent donc posées:

Quelle valeur donner à une étude d'impact ?

Peut-on nommer "Eco quartier " un projet qui respecte aussi peu la richesse environnementale ?

Peut-on gérer un espace naturel péri-urbain (riche en biodiversité ) comme un espace vert urbain (pauvre en biodiversité ) ?

 

 


 

 

 

1)  Voir Album "Orchidées sauvages des Hautes Garennes 2013 "

 

et aussi les orchidées et leurs hybrides

 

Comme d'habitude votre avis nous interesse,vous pouvez laisser un commentaire ci dessous

Nb,si la découverte de la biodiversité de cette zone vous interesse,contactez moi en me laissant vos coordonnées.



 

Partager cet article

Repost 0
Published by lautreechoduquartierfluvial - dans Biodiversité
commenter cet article

commentaires

Pierre-Olivier Combelles 19/06/2015 21:40

Bravo pour votre article et l'inventaire et les magnifiques photos des Orchidées de votre région de la vallée de la Seine. Ici à Auffargis, nous essayons aussi de protéger les nôtres, mois variées que chez vous.
Cordialement
P.O.C-

lautreechoduquartierfluvial 25/06/2015 10:19

Bonjour
Certes nos variétés locales sont différentes des vôtres , mais je vous envie beaucoup la Dactylorhiza majalis que nous n'avons plus en vallée alluviale.La première étape de la protection c'est d'abord la connaissance de la biodiversité de sa commune ,voir un rayon élargi si on a le temps, Les inventaires permettent de hiérarchiser les zones à plus forte valeur environnementale souvent ignorées par nos élus/décideurs/aménageurs.Je vous invite à participer à l'inventaire de " vos " orchidées via le site de la SFO www.orchisauvage.fr ou tout autre taxon patrimonial via cettia-idf.fr qui recueille les données naturalistes d'IDF..Les orchidées sauvages sont souvent la partie visible de l'iceberg de la biodiversité d'une commune , puis l'apprentissage naturaliste nous fait découvrir bien d'autres trésors que nos yeux profanes ignoraient auparavant.

HEPIEGNE 28/05/2013 22:34


bonsoir Corinne


Y-aurait-il des possibilités de sauvegarde du site ? Classé Natura 2000 par exemple ?


 


 

lautreechoduquartierfluvial 29/05/2013 09:18



Bonsoir


A priori,non.


Le classement d'une zone peut être proposé si l'inventaire de la biodiversité révelle une quantité importante d'espèces protégées ( et déterminantes de Znieff)
ce qui est le cas


L'ecosystème de cette ancienne carrières recelle des milieux secs à humides une grande variété de flore et de faune de nombreuses espèces protégées.


Pour info,dans notre secteur,les anciennes carrières de ce type ont fait l'objet de classement soit Natura 2000 ,soit Reserve Naturelle Régionale soit Arrété de Protection du Biotope(=protection
maximum).


C'est dire l'interet qu'il faut porter à la richesse environnementale des anciennes carrières!


Tous les classements visant à protéger l'environnement font l'objet de démarches volontaires des élus et des propriétaires des terrains.


En théorie cette zone à le niveau ,au moins d'un Espace Naturel Sensible au mieux une Résevre Naturelle Régionale voir de l'extension de la zone Natura 2000 (nb une partie de
cette ZAC est déjà classée NATURA 2000 pour une contenance de 3 hectares)


En pratique cette zone est confrontée à la pression foncière et la protection de l'environnement est la dernière préoccupation des élus locaux,départementaux et régionaux.


Toutes les communes ne sont pas égales en matière de richesse environnementale.


Quant on posséde de tels atouts,il faut d'une part en prendre conscience ,d'autre part être accompagné financièrement pour la protection de son territoire.


C'est une reflexion de gestion sur le long terme et non pas à des fins poltiques et electorales de court terme.


Or ,non seulement les élus locaux n'ont pas conscience de cette richesse en biodiversité,mais en plus ils la dénigrent systématiquement .


Les arguments avancés sont la valorisation du lieu,l'aménagement paysager,l'accès au public.


Par mon expérience de naturaliste ,plus il y a d'humains sur une zone moins il y a de biodiversité.


L'urbanisitation intensive (5 à 6000 logements=15 à 18000 habitants )  = destruction de la zone naturelle.


 


 


 


 


 


 



Olivier Hépiègne 25/05/2013 17:21


bonjour Corine


De belles photos d'orchidées. Je ne les connais pas du tout et ce qui me frappe c'est leur diversité : couleur, forme et taille.


J'espère que cette flore sera bien préservée par les élus et les promeneurs.


PAS TOUCHE !


Très bonne idée d'alerte les habitants car c'est un monde captivant et de toute beauté.


Au plaisir de revoir tes nouvelles rédactions et photos.

lautreechoduquartierfluvial 28/05/2013 09:03



Merci Olivier


"Cette flore sera-t-elle préservée ?" Non,la construction des 5 à 6 000 logements impactera directement ou indirectement toute la zone,aussi bien les milieux secs que boisés et humides.


Cet espace naturel est source d'emerveillement et de découverte tout au long de l'année.


Les espaces de cette qualité environnementale deviennent de plus en plus rares et menacés en Ile de France.Nous sommes dans un secteur de la région extremement riche (toutes espèces
confondues).Il nous appartient de faire connaitre ce patrimoine afin de le protéger.


Pour nous le développement durable c'est limiter l'urbanisation à des zones pauvres en biodiversité  et non pas s'étaler sans fin et sans discernement,comme les élus sont
entrain de le faire.


Mieux connaitre ,faire connaitre notre patrimoine (car c'est notre patrimoine)et  informer c'est aussi mieux protéger.



Présentation

  • : eco quartier fluvial Mantes Rosny l'autre echo du quartier fluvial
  • : Lanceurs d'alertes. contre l'urbanisation intensive. contre l'éco quartier fluvial Mantes Rosny. Faire entrer la nature en villes,OUI . Faire entrer la ville dans la nature,NON Pour une autre vision du developpement durable. Contre le green washing. Pour un développement équilibré. Pour la protection de la biodiversité.
  • Contact

Recherche