Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 mars 2017 6 11 /03 /mars /2017 07:47

12ème Nuit de la Chouette _ 11 Mars 2017

 

 

Venez faire connaissance avec les rapaces nocturnes.

 

De nombreuses sorties ou expositions sont organisées cette année.

Le sorties rencontrent un franc succès elles affichent toutes « complet ».

 

Aux environs de Mantes la Jolie :

Réserve Naturelle Régionale de Limay

Boissy Mauvoisin

Vétheuil

Théméricourt

 

A défaut entrainez-vous à écouter les chants des rapaces nocturnes !

 

En savoir plus :

https://nuitdelachouette.lpo.fr/nature-nuit.php

Repost 0
Published by lautreechoduquartierfluvial - dans Biodiversité
commenter cet article
10 mars 2017 5 10 /03 /mars /2017 13:47

 

 

      Dans un article de la Gazette en Yvelines du 1er Mars 2017 on apprend que la Forêt de Rosny sur Seine, propriété de la Région Ile de France et gérée par l’AEV, vient d’obtenir la Certification internationale FSC. Cette certification ,réputée la plus exigeante ,est obtenue après audit, les certifiés doivent respecter 10 principes.

 

 

 

      Un des principes à particulièrement attiré mon attention, il concerne les zones HVC (haute valeur de conservation) .Le certifié s’engage à identifier, évaluer et préserver les espèces ou habitats patrimoniaux.

 

      Première surprise  à la lecture des zones  HVC de la forêt de Rosny, les habitats de reproduction des espèces Natura 2000 Directive Oiseaux ne sont pas identifiés comme HVC .(Voir fiches habitat  Pic Noir,Pic Mar et bondrée apivore  dans le DOCOB Natura 2000 Directive Oiseaux."Boucle de Guernes Moisson et forêt de Rosny")

 

      Deuxième surprise les mares sont localisées mais par les zones tampon vitales qui les entourent (habitats terrestre des amphibiens) .Les espèces d'amphibiens ne sont pas identifiées bien que certains soient plus rares et donc nécessitant une attention particulière. Ce réseau de mares de la forêt de Rosny est d’importance régionale.(étude SNPN )

 

      En France tous les amphibiens sont protégés qu’ils soient œuf larves têtards ou adultes. Certains font l’objet d’une protection plus stricte ; la  destruction, l'altération ou la dégradation des sites de reproduction et des aires de repos des animaux est interdite. Exemple : grenouille agile, triton crêté, crapaud accoucheur, ces 3 espèces sont présentes en Forêt de Rosny.

 

      C’est apparemment une règlementation méconnue du gestionnaire de la Forêt des Huit routes.

 

      En Février, pleine période de migration des amphibiens, 7 mares ont fait l’objet de destruction totale de la végétation qui les entoure dans un rayon de 15 à 20m. Pour chacune des mares l’engin de gyrobroyage est allé au plus près de l’eau détruisant et projetant hors de l’eau des pontes de grenouille agile et de crapaud commun.

 

mare du Grand Lay

Légende:Une des 7 mares gyrobroyées : Mare du Grand Lay ,

 

      Plus aucun abri végétal pour se cacher autour des mares. Il n’a pu être constaté de destruction que sur les pontes car les individus morts sont rapidement prédatés, il est difficile d’en trouver trace.

 

 

destruction ponte agile

légende: une des nombreuses photos de pontes de grenouille agile détruite.

 

  La végétation autour des mares à un rôle essentiel pour de nombreuses autres espèces telles qu’insectes, libellules, oiseaux, mammifères, chauves souris, papillons (2). C’est une année de reproduction de perdue pour nombre d’entre eux.

 

Pourquoi tant d’acharnement alors qu’un entretien partiel, ponctuel ,manuel et surtout hors période de reproduction aurait suffi ?

On attend de ce gestionnaire qu'il mette en oeuvre un cahier de recommandations pour les entreprises qui interviennent à proximité des mares et des ornières à salamandres et tritons.Et en premier lieu qu'il se l'applique à lui-même !

 

Quant est-ce-que l’AEV arrêtera de faire de la gestion « Parcs et jardins » en milieu naturel ?

 

L' ONEMA viendra-t-elle dresser un PV pour destruction d'espèces protégées?

 

La forêt de Rosny mérite–t-elle cette certification FSC ?

 

 

 

En savoir plus :

1) Arrêté du 19 Novembre 2007 sur la protection des amphibiens

2) Guide pratique S N P N « prendre en compte la préservation des mares dans la gestion forestière

3) F S C les 10 principes.

4) Cadre Français pour les H V C (hautes valeurs de conservation)

 

Comme d'habitude vous pouvez:

Vous abonner à la « news letter » en haut à droite

Laisser un commentaire ci-dessous (nb : nous se sommes pas des robots, un bonjour en début de commentaire est une marque de politesse que nous apprécions)

 

Repost 0
Published by lautreechoduquartierfluvial - dans Biodiversité
commenter cet article
25 février 2017 6 25 /02 /février /2017 11:22

 

 

 La Réserve Naturelle Régionale de Limay:

« histoire géologique et humaine »

 

 

Que faites-vous Dimanche matin ?

 

Venez découvrir la géologie à la Réserve Naturelle Régionale de Limay.

Rendez-vous à 9h devant la nouvelle entrée nord de la Réserve (chemin vicinal n°4 (dit chemin du Meslier)

 

Cette sortie pédagogique, tout public et gratuite, a lieu tous les ans à cette période. L’année dernière nous avions essuyé quelques flocons mais cette année la météo devrait être plus clémente.

 

 

Notre guide, Marie Bernadette REMAUD (association SESNMV) nous fera découvrir les couches géologiques de ce lieu : le Campanien, l’Yprésien et le Lutétien.

 

Front de taille de la carrière

 

Un grand voyage dans le passé, entre - 80 et - 45 millions d’années!

La météo étant conforme à un mois de Février prévoyez une tenue adaptée ;

Vêtements chauds, bonnet, écharpes et gants !

Nb : nos amis les chiens ne sont pas admis dans la réserve

 

Avant de sortir s’informer : (cliquez)

1) La Réserve Naturelle Régionale de Limay sa description et sa localisation :

http://www.natureparif.fr/espacesnaturels/index.php?option=com_content&view=article&id=24&Itemid=66

2) L’association SESNMV

http://sortie.nature.sesnmv.monsite-orange.fr/

3) La météo  http://france.meteofrance.com/france/accueil?xtor=AL-1

 

Comme d'habitude vous pouvez:

Vous abonner à la « news letter » en haut à droite

Laisser un commentaire ci-dessous (nb : nous se sommes pas des robots, un bonjour en début de commentaire est une marque de politesse que nous apprécions)

 

Repost 0
Published by lautreechoduquartierfluvial - dans Biodiversité
commenter cet article
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 20:03

Le Réservoir naturel de Mantes la Jolie n’a jamais été aussi mal traité. De mémoire des usagers du site ,on a jamais vu un tel laissé aller.Les amoureux de  nature sauvage qui fréquentent les Hautes Garennes en sont dégoutés. « De la confiture à des cochons » dirait ma grand-mère.

 

            Dès l’entrée, à peine franchi le portail, le ton est donné ! C’est le rendez vous des entrepreneurs indélicats.

 

 

Dans cet espace naturel (riche en espèces protégées) pneus, gravas et déchets divers vous accueillent et vous accompagnent tout au long du chemin.

 

 

 

 

Dans un élan d’optimisme on pourrait se consoler à la vue des plans d’eau .Eh non ! Encore raté; aménagements paysagers dégradés, arbres coupés , branches arrachées brulées, feux de camps, bouteilles vides….

 

Pour une commune qui cherche à mettre en valeur son environnement « ça le fait pas » !

 

Mais que faire me direz-vous ?  J’ai une petite idée ...

 

 

À partir de 6 € 90.......

 

 

Voir aussi Nature en péril à MANTES la JOLIE (suite)

 

 

 

 

Comme d'habitude vous pouvez:

Vous abonner à la « news letter » en haut à droite

Laisser un commentaire ci-dessous (nb : nous se sommes pas des robots, un bonjour en début de commentaire est une marque de politesse que nous apprécions)

 

Repost 0
Published by lautreechoduquartierfluvial - dans Biodiversité
commenter cet article
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 19:39

La Réserve Naturelle Nationale des « Coteaux de la Seine » vous invite à une conférence sur : la biologie et les modes de vie  des amphibiens.

«Le sexe, la nuit, chez les amphibiens

de France »

 

 

Passionnée et enthousiaste Françoise Serre-Collet, herpétologue au Muséum National d’Histoire Naturelle, animera la soirée et saura vous faire partager sa passion.

Entrée gratuite pour tout public dans la limite des places disponibles (enfants bienvenus ne vous fiez pas au titre de la conférence)

 

 

 Une petite exposition sur les espèces locales sera également visible à la médiathèque de Bennecourt du 24 février au 31 mars 2017.

Compte rendu de la soirée.

C'était sympa, vous auriez dû venir !

Une vingtaine de personnes étaient présentes ,enfants et adultes ont découvert les moeurs étranges des amphibiens ,si proches de nous et pourtant si méconnus et surtout si menacés.Tout un monde à découvrir!

Si vous avez raté la conférence ne manquez pas l'expo ,les photos sont sensationnelles !

 

En savoir plus :

C’est où Bennecourt ?

C’est qui Françoise Serre-Collet ?

Médiathèque de Bennecourt : rue de l’église (horaires)

Comme d'habitude vous pouvez:

Vous abonner à la « news letter » en haut à droite

Laisser un commentaire ci-dessous (nb : nous se sommes pas des robots, un bonjour en début de commentaire est une marque de politesse que nous apprécions)

Repost 0
Published by lautreechoduquartierfluvial - dans Biodiversité
commenter cet article
2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 12:42

 

Après une enquête publique du  4 Avril au 9 Mai 2016 la société MRDPS à Freneuse vient d’obtenir le 17 Janvier 2017 l’arrêté préfectoral d’autorisation d’exploiter un site de démantèlement de péniches hors d’usage.

Cette entreprise qui exerçait son activité de récupération de métaux sur une zone N à également obtenu que le PLU de la commune de Freneuse soit modifié afin que son activité puisse s’y exercer.

Avant l'obtention de l’autorisation et sans  attendre que les délais de recours soient terminés, les engins sont déjà à l’œuvre, les photos sont disponibles sur le Blog « Aime ton village ».

 

Pourquoi  tant de hâte ?

Les travaux de construction de l’estacade et de la rampe de mise à l’eau ne pourront se faire qu’en dehors des périodes de crue et uniquement pendant la période d’Octobre à Février (début Octobre ou fin Octobre ?début Février ou fin Février ?)

Déjà l’Avocate ex ministre de l’écologie demande l’arrêt des travaux.

Mais que reproche-t-on à cette activité ?

 

Sa localisation :

  • Les péniches hors d’usage proviennent en majorité de la zone de Conflans-Ste Honorine, on s’étonnera qu’une « casse » de péniches soit justifiée à Freneuse alors que l’entreprise MCEI à Achères pratique déjà cette activité au plus près de la source et dans des conditions bien plus sécurisées.
  • A Achères les épaves sont préalablement  dépolluées (réservoirs de carburant, d’huiles vidés batteries enlevées) ce n’est qu’après dépollution que les péniches hors d’usage sont convoyées vers le chantier naval d’Achères  pour y être démantelées.
  • A Freneuse les péniches devront effectuer un long trajet sur la Seine (sans avoir été dépolluées) et franchir 2 écluses avant d’accoster. Les prescriptions de convoyage données par la police de l’eau sont elles respectées ?
  • Ce projet est au cœur d’un terroir bénéficiant de nombreux classements de protection (paysages, patrimoine naturel)

 

Le dossier d’étude d  ‘impact :

 

Faune Flore milieux naturels.

Zones de protection réglementaire :

Le porteur de projet déclare « Le site objet de la présente demande est situé en dehors et à plus de 1 km de toute zone de protection réglementaire du patrimoine naturel ».

La proximité de 3 Zones Natura 2000 est un enjeu extrêmement fort en particulier pour la ZSC « Vallée de l’Epte francilienne et ses affluents » ; l’embouchure de l’Epte, à l’aval du projet, revêt un caractère particulier en ce qu’elle accueille la migration des Lamproie de planer et lamproie marine. Cette activité présente donc un risque considérable en termes de pollution du milieu aquatique par rapport à ces espèces. Où est l’étude d’incidence Natura 2000 ?

 

Intérêt écologique du site :

Une seule visite de terrain le 10 Mars 2015 (hors période fleurissement flore et reproduction faune/avifaune) par le Cabinet d’Études et de Recherches en Environnement (LE CERE)

Aucun inventaire faune/flore n’a été réalisé par le porteur de ce projet sur la zone d’étude et sa proximité. L’état initial faune-flore de la zone d’étude et sa proximité repose uniquement sur les données bibliographiques.

Il en ressort des informations contradictoires :

Selon l’étude faite par l’IAU dans le cadre du schéma des berges ; « L’orientation proposée en termes d’intervention est la conservation de la berge, l’opportunité effective de conservation étant considérée comme très forte » …. « Présence continue d’herbiers de rubanier sur le secteur offre quelques potentialités écologiques pour la faune piscicole ».

Selon LE CERE

« Les berges de Seine au droit du site ne sont donc pas favorables à de bonnes frayères ».« Totalement colonisée par les saules et sur une pente abrupte, elle [la berge] ne présente aucune caractéristique permettant d’accueillir une faune et une flore diversifiée ».

Compte tenu des travaux annoncés ; Coupe d’une portion de la ripisylve et de la haie ceinturant le site, Dragage de la Seine, Destruction du pied de berge sur une largeur d'une vingtaine de mètres, Talutage de la berge.

Des impacts sont potentiels sur l’avifaune, les batraciens, les chiroptères et sur la faune aquatique (batraciens, poissons, odonates)

En conséquence ce dossier est incomplet tant qu’il ne comporte pas l’inventaire faune-flore Actuel de l’état initial du site et de son périmètre proche sur une année complète.C’est un élément déterminant qui doit conduire à des mesures ERC le cas échéant.

 

Avantages/inconvénients :

Création de 2 emplois et évitement du recours au transport routier sont les seuls avantages à mettre en vis-à-vis des impacts de la création de cette activité .Les nuisances sonores infligées au riverains, l’impact paysager sur le fleuve (où on encourage le tourisme fluvial),les risques  sur le milieu aquatique/naturels sont plus importants que les bénéfices attendus.

 

 

On attend de savoir les suites que le tribunal donnera à ce recours.............

 

En savoir plus/Sources :

Aime ton village. Blog

Courrier de Mantes « Casse de péniches Corinne Lepage demande l’arrêt des travaux.

Recueil des actes administratifs N°7 du 25 Janvier 2017

Enquête publique modification conditions d’exploitation MRDPS

 

Comme d'habitude vous pouvez:

Vous abonner à la « news letter » en haut à droite

Laisser un commentaire ci-dessous (nb : nous se sommes pas des robots, un bonjour en début de commentaire est une marque de politesse que nous apprécions)

 

Repost 0
Published by lautreechoduquartierfluvial - dans Biodiversité
commenter cet article
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 17:32

 

Bienvenue en NATURALIE

 

La sortie se déroule sur un site Natura 2000

Directive Oiseaux.

Plan d’eau de Lavacourt

 

Samedi 21 Janvier 2017

 9h-12h

 

« Les oiseaux d’eau hivernants »

 

Organisé par L’association SESNMV de Limay

Animé par Gérard Baudoin ornithologue

RDV à 9h Mairie de Limay

Inscription obligatoire 1)

Participation sorties non adhérents : 4€

Covoiturage possible

 

 

A la rencontre des Oiseaux d’eau hivernants.

 

La Boucle de Moisson est l’un des 2 derniers méandres de la Seine du département des Yvelines.

Cet ensemble des 2 Boucles constitue un territoire indissociable. Elles sont 2 des 3 noyaux classés Natura 2000, directive Oiseaux, Zone de Protection Spéciale ZPS « Boucles de Moisson, Guernes et Foret de Rosny » qui couvre 6 000 hectares et concerne 18 communes.

 

 L’exploitation des carrières de granulats rythme le paysage de la vallée alluviale.

        Sur la boucle de Moisson l’exploitation s’est déroulée entre 1952 et 1986, plusieurs sites sont restés en eau, un autre site est devenu une Réserve Naturelle Régionale « RNR Boucle de Moisson ».

         Le plan d’eau de Lavacourt a été exploité des années 1960 à 1975 puis transformé en base de loisirs (propriété de la région). D’une superficie de 110 Hectares, 5 km 500 pour en faire le tour, ce plan d’eau est une zone d’accueil importante pour les oiseaux d’eau (hivernage et migrations prénuptiales et post nuptiales) Malheureusement, on déplore depuis quelques hivers une nette tendance à une diminution des effectifs, due en grande partie à l'augmentation des activités nautiques et de pêche provoquant des dérangements incessants. L’été les oiseaux se font aussi plus rares car les activités récréatives sont difficilement compatibles avec le calme nécessaire à la reproduction des oiseaux.

 

A chaque saison on  y observe des oiseaux différents, on y a recensé 170 espèces (toutes saisons confondues).

En hiver ce plan d’eau abrite des espèces rares venues du Nord de l’Europe c’est un site d’hivernage majeur en Ile de France.

Vous aurez sans doute la chance d’observer les oiseaux suivants :(Pour en savoir plus cliquer sur les noms)

Les laridés :

Mouettes rieuses, Goélands cendrés, leucophée, argentés, pontique , brun offrent chaque soir et chaque matin un spectacle extraordinaire, ils utilisent le plan d’eau comme dortoir (parfois plus de 2000 individus)

 

 

 

Les anatidés :

Certains sont dits « canards de surface » et trouvent leur nourriture le long des berges ou en filtrant l’eau de surface, les autres sont « plongeurs » et capturent crustacés, insectes, plantes en s’immergeant.

Fuligule milouinan

Macreuse brune

Garrots à œil d’or

Canard siffleur

Fuligule morillon

Fuligule milouin

Canard souchet

Canard Siffleur

Canard Pilet

Canard chipeau

 

Les espèces communes visibles toute l’année

Héron cendré

Martin pêcheur

Canard Colvert

Foulque Macroule

Gallinule poule d’eau

Cygne tuberculé

Grèbe castagneux

Grèbe huppé

Bernache du Canada.

 

 

Pour bien profiter de votre sortie :

Pensez  à vous habiller chaudement,(température prévue proche de zéro°) vous munir de bonnes chaussures et de jumelles si vous en possédez. Soyez attentifs et patients, la nature vous le rendra.

Compte rendu de la sortie.

Peu de courageux ont bravé le froid pour aller découvrir les oiseaux.

C'était mal parti pour l'observation   les brouillards matinaux ne permettaient qu'une faible visibilité.Le bassin était gelé à 80%,sauf une zone centrale et quelques berges .

Peu à peu la brume s'est levée laissant place au soleil.

Nous avons pu longuement observer de magnifiques oiseaux hivernants dont certains très rares (de loin pour ne pas les déranger)

Les garrots à oeil d'or et les parades des mâles ,un couple de fuligule milouinan,un harle piette male ,des canards siffleurs , des fuligules milouin et morillon , de nombreux canards chipeau

Quel festival! Plus de 2000 oiseaux !

Petit coup de gueule.Les oiseaux affrontent des conditions météo très dures ,sur les rares espaces non gelé où ils arrivaient à se nourrir nous avons constaté une activité de paddle  et un fort dérangement des oiseaux. Ce plan d'eau fait partie du réseau européen Natura 2000,il subit depuis quelques années une nette augmentation des activités récréatives au détriment de l'avifaune.Hier haut lieu de l'ornithologie ,il est devenu un terrain de jeu multisport.Aucune zone de calme n'est prévue pour les oiseaux.

 

1) Inscriptions :

Mail : mabrem13@gmail.com

SESNMV L'association Société d' Etude des Sciences Naturelles du Mantois et du Vexin

 

En savoir plus : cliquez sur les noms

Le site NATURA 2000 « Boucle de Moisson, Guernes et Forêt de Rosny »

Faune IDF : Le site collaboratif qui permet de rassembler des données naturalistes

Ou se situe Lavacourt ?

 

Comme d'habitude vous pouvez:

Vous abonner à la « news letter » colonne de droite

Laisser un commentaire ci-dessous

 

Repost 0
Published by lautreechoduquartierfluvial - dans Biodiversité
commenter cet article
7 janvier 2017 6 07 /01 /janvier /2017 13:20

L’autre écho du quartier fluvial vous présente ses

Meilleurs Vœux naturalistes pour l’année 2017

 

la sablière, brouillard givrant.

 

Nous ouvrons la porte de 2017, faisons un bilan rapide de l’année écoulée sur les « Hautes Garennes ».

 

Quoi de neuf sur le projet d’ éco quartier sur les Hautes Garennes en 2016 ?

Quel éco quartier ? L’ éco quartier on n’en parle plus !

  • Coté Mantes la Jolie, les Hautes Garennes sont identifiées au Projet d’Aménagement et Développement Durable comme « réservoir naturel ».
  • Coté Rosny sur Seine idem, tous les terrains dans l’emprise de la ZAC retrouvent leurs zonage N et les EBC sont restaurés.
  • Le projet de transport en commun en site propre ne traversera pas les hautes Garennes et le site de remisage prévu coté Rosny est refusé par la municipalité.

Quoi de neuf coté naturaliste ?

 

La présence et la reproduction du crapaud calamite (espèce protégée et très rare en Ile de France) est confirmée aux abords de la station d’épuration de la GPSO .Ce site est le plus aval connu dans la répartition cette espèce en Seine Aval. Sur ce site l’espèce reste menacée par l’activité de stockage de déchets qu’une entreprise  exerce à proximité (sans autorisation).

Pour la faune – flore l’année 2016 à été assez mauvaise. Précipitations accrues en Mai, inondations anachroniques début Juin, sécheresse estivale . Sale temps pour la nature, le climat se dérègle.

Une découverte botanique cependant : Cotonnière à feuilles spatulées, Filago pyramidata, très rare et classée Vulnérable sur la liste rouge de la flore d’Ile de France (une quarantaine de stations en Ile de France).

La sécheresse a eu aussi des incidences positives car propice à l’observation des orthoptères (criquets, sauterelles) avec une belle présence du magnifique Criquet italien (Calliptamus italicus).

Un oiseau nicheur rare nous a également réjoui par sa présence et s’est reproduit sur les Hautes Garennes, mais je ne peux en dire plus …

 

En conclusion, ce secteur confirme sa forte valeur environnementale, il reste encore de belles découvertes naturalistes à faire sur les Hautes Garennes. Encore faudrait-il que ce site soit protégé des intrusions récurrentes, des dépôts de déchets, des impacts des activités sportives et récréatives dont il fait l’objet et qui dégradent considérablement la qualité et la tranquillité de ce réservoir naturel.

 

Comme d'habitude vous pouvez:

Vous abonner à la « news letter » colonne de droite

Laisser un commentaire ci-dessous

 

Repost 0
Published by lautreechoduquartierfluvial - dans Projet Biodiversité
commenter cet article
4 décembre 2016 7 04 /12 /décembre /2016 12:27

 

Le 17 Novembre 2016, Le GPSeO à signé l’adhésion  à la « Charte régionale de la biodiversité et des milieux naturels ».

 

 

 

Adoptée à l’unanimité : 124 voix pour, 0 voix contre, 1 abstention (P-Y Dumoulin) ,3 n’ont pas pris part au vote (A Bertrand, L Lemarié, M Taillard).

 

Cette charte propose des actions pratiques à mettre en œuvre pour la protection de la biodiversité et les signataires en établissent le calendrier.

 

1 seul Engagement obligatoire :

  • Lutter contre l'usage des pesticides en milieu urbain

Plusieurs engagements qui conditionnent l’obtention d’aides régionales :

(nota : ces subventions régionales peuvent atteindre un maximum de 70%)

  • Végétaliser durablement
  • Préserver et restaurer des espaces relais et corridors écologiques
  • Réaliser des chantiers à faible nuisance
  • Développer les compétences en lien avec la biodiversité en interne
  • Favoriser le partenariat des collectivités et des entreprises avec les représentants des associations naturalistes
  • Eduquer à la biodiversité

 

De nombreuses autres actions proposées et facilement réalisables.

 

Un engagement fort de la communauté urbaine.

Cependant sa mise en œuvre dépendra de l’implication d’associations naturalistes locales ou d’associations de protection de l’environnement, de la volonté de chaque citoyen.

 

Et vous quelles actions proposeriez-vous à votre municipalité ??    

 

 

En savoir plus :

Compte rendu de la séance du conseil GPSeO du 17 Novembre 2016.

Charte Régionale de la Biodiversité

 

 

Comme d'habitude vous pouvez:

Vous abonner à la « news letter » en haut à droite

Laisser un commentaire ci-dessous

Repost 0
Published by lautreechoduquartierfluvial - dans Biodiversité
commenter cet article
4 novembre 2016 5 04 /11 /novembre /2016 17:27

    

  Une grande partie de la boucle de Moisson bénéficie, par arrêté ministériel du 20 Avril 2006, de l’appellation Natura 2000 Directive Oiseaux.

 

    C'est-à-dire que le site abrite quantité et qualité d’oiseaux justifiant ce classement d’intérêt Européen. Ce site est régi par un DOCOB* qui établit un état initial et les actions à mettre en œuvre pour : au moins y maintenir les dites espèces, au mieux en accueillir plus.  


     Dans ce périmètre Natura 2000, un régime particulier s’applique :

Voir décret National d’Avril 2006

Arrêté Préfectoral Aout 2011

Arrêté Préfectoral  Septembre 2012

     Entre le lieu dit « La vacherie » (commune de Moisson)  et la commune de Freneuse, s’étend l’ancienne zone d’exploitation de granulats « la criblerie » elle comporte  un  boisement alluvial, une  ripisylve *  de 3km de long, des dépendances herbacées à dominante calcaire, des dépressions humides, un plan d’eau.

 

La "criblerie" abrite des Espèces nicheuses protégées par la directive Européenne et très sensibles au dérangement humain :

C'est une zone de nidification de l’ Oedicnème criard et zone de regroupements postnuptiaux de sa population de la Boucle de Moisson. (Zones en blanc) source DOCOB. Nb : la population est en régression  significative au sein de la zone Natura 2000

Le  martin pêcheur d’Europe y trouve également le calme et les habitats nécessaires à sa reproduction. (Territoire de reproduction du martin pêcheur en rouge, habitat favorable en jaune, représentant  70% du territoire du martin pêcheur dans la boucle de Moisson)  source DOCOB

Nb : En France Le Martin-pêcheur d’Europe, est victime de l’artificialisation des berges et de la pollution de l’eau, qui réduisent ses ressources alimentaires. Ses effectifs ont réduit de 40% au cours des 20 dernières années. Au cours des 10 dernières années il est passé du statut “Préoccupation mineure” à celui d’espèce “Vulnérable”. Source :liste rouge France

  La "criblerie" abrite également des espèces d'oiseaux hivernantes et/ou migratrices remarquables : Harles piette, canards chipeau, grandes aigrettes, canards pilets, bécasseau variable, bécassines des marais, bécasse des bois, plongeon catmarin, courlis cendré.

 

Ce site abrite également une Flore protégée au niveau régional : cuscute d’Europe, spiranthe d’automne. (Liste non exhaustive, inventaires à compléter)

 

C’est donc une zone à enjeux environnementaux tant régionaux qu’Européens.  

Ci dessous plan et enjeux oedicnème criard + martin pêcheur+ hivernants

 

DOCOB* : document d’objectifs Natura 2000

Ripisylve * : Formations végétales qui se développent sur les bords des cours d'eau ou des plans d'eau situés dans la zone frontière entre l'eau et la terre ...

légende:

contour vert: périmêtre de la zone

en blanc: zone à oedicnème criard

en rouge et jaune;zones martin pêcheur

en bleu;plan d'eau hivernage

 

       Quelle surprise d’y constater des arbres et arbustes coupés, et formant de grands tas, des sols décapés de toute végétation, et, cerise sur le gâteau, une station de Cuscute d’Europe Cuscuta europaea complètement ravagée (très rare et protégée en Ile de France).

 

Que se passe-t-il donc ? Une tornade ? Quel Attila  est passé ?

Préparation d’une rave party ? Terrain sauvage de  VTT ou de moto-cross ?

 

Rien de tout cela, l’explication se trouve dans le bulletin municipal N°45 de la commune de Freneuse.

 

 

 

Le maire , non seulement cautionne publiquement ces actes répréhensibles, mais en plus il encourage leur poursuite, sans qu’aucune autorisation n’aie été délivrée.

 

Ou est la déclaration préalable nécessaire pour le type de travaux ?

Ou est l'autorisation des propriétaires de ces terrains ?

Ou est l’étude d’incidences Natura 2000 ?

Ou est la dérogation à la destruction d’espèces protégées ?

 

Au comble  du comble, ces travaux ont étés réalisés par l’association UPBMH, dont l’objet est, entre autres , « … la protection des espèces animales et végétales.. » !

 

En conclusion :

Quant une association :

  • méconnait  le code de l’urbanisme
  • méconnait le code de l’Environnement.
  • par ses actions nuit au maintien  d’espèces protégées en zone Natura 2000.
  • détruit une espèce protégée.

Peut-elle sérieusement prétendre à obtenir l’ « agrément pour  la protection de l’environnement »?? 

 

Avec des amis comme cela, la nature n’a pas besoin d’ennemis.

Repost 0
Published by lautreechoduquartierfluvial - dans Biodiversité
commenter cet article

Présentation

  • : eco quartier fluvial Mantes Rosny l'autre echo du quartier fluvial
  • : Lanceurs d'alertes. contre l'urbanisation intensive. contre l'éco quartier fluvial Mantes Rosny. Faire entrer la nature en villes,OUI . Faire entrer la ville dans la nature,NON Pour une autre vision du developpement durable. Contre le green washing. Pour un développement équilibré. Pour la protection de la biodiversité.
  • Contact

Recherche