Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 avril 2020 3 08 /04 /avril /2020 16:44

 

Solidarité avec le CIPAM de Buchelay

 

Nos animaux de compagnie ne sont pas porteurs du virus, ni ne le propagent, qu’on se dise une bonne fois pour toute !

 

Cependant les animaux domestiques sont les victimes collatérales de cette épidémie

 

Le CIPAM* a besoin de vous !

*Chenil Intercommunal de Protection Animale du Mantois

 

 

Avec la crise sanitaire, le refuge le CIPAM a été contraint de fermer ses portes au public.

 

Depuis le 17 mars, les adoptions ont été stoppées donc plus d'entrée d'argent avec les frais d'adoption alors que les arrivées via la fourrière continuent.

 

Le refuge a besoin de votre générosité, c'est pourquoi les bénévoles ont créé une cagnotte en ligne.

 

Chaque don est important, il aidera les bénévoles à assurer le bien-être des animaux du refuge durant cette période difficile.

 

«Il n’y a aucune petite participation, que de merveilleuses intentions».

 

 

Merci à tous ces bénévoles et à leurs initiatives.

Partagez cette initiative avec le plus grand nombre.

 

 

 

 

NB/Le Chenil Intercommunal de Protection Animale du Mantois (CIPAM) est une association loi 1901, créée en octobre 1997

 

 

Un peu de lecture ça peut pas faire de mal :

Cagnotte CIPAM https://www.leetchi.com/c/appel-a-la-solidarite-pour-le-refuge-le-cipam

CIPAM - 7 rue des piquettes 78200 BUCHELAY - 01.30.63.06.02

Comment déduire un don à une association ?

 

Comme d'habitude vous pouvez :

Vous abonner à la « news letter » colonne de droite

Laisser un commentaire ci-dessous

Partager cet article
Repost0
6 avril 2020 1 06 /04 /avril /2020 09:40

Les hirondelles sont de retour.

 

Les hirondelles de fenêtre qui nichent sous mon toit sont arrivées ce matin.

Ces locataires saisonnières nous arrivent tout droit d’Afrique centrale, ce long voyage d’environ 7000km est épuisant, seules les plus robustes survivront.

En France cette espèce est en déclin de – 33% sur les 10 dernières années.

Première arrivée, première servie, les nids de l’année dernière sont fort convoités.

A peine arrivée le premier travail consiste à restaurer les nids de l’année passée ou bien construire un nouveau nid

Puis les couples se formeront et la ponte aura lieu, suivi d’une période de couvaison de 18 jours.

Après l’éclosion ,les 2 parents vont se relayer pour nourrir les oisillons pendant une vingtaine de jours, c’est la période la plus critique, mauvaise météo = pas d’insectes = mortalité importante.

Puis viendra le temps de la deuxième couvée.

 

En cette période de confinement, je vous propose de mettre à profit votre autorisation de sortie quotidienne (1 fois par jour,1heure,1km autour de la maison) pour participer à une enquête de voisinage « les hirondelles de mon quartier »

 

Comment faire ?

 

1.Quelles hirondelles ?

Hirondelle rustique (plutôt rurale)

Hirondelle de fenêtre (plutôt urbaine)

Martinet noir (ce n’est pas une hirondelle, mais on le compte quand même)

2.Repérer leurs évolutions en vol et les suivre du regard jusqu’à localiser leur nid

3.Ou consigner mes données ?

Allez sur le site https://www.faune-iledefrance.org/

Cliquez sur j’aimerais participer (en haut à droite)

Renseignez votre e. mail et un mot de passe.

Puis suivez les consignes « utilisation du site » pour vous familiariser avec l’outil.

Quand vous en serez arrivés à « transmettre mes observations »

Cliquez sur la carte pour indiquer le plus précisément possible l’endroit de l’observation.

Puis choisissez l’espèce et le nombre.

A la rubrique commentaires/ remarques, inscrivez : « les hirondelles de mon quartier », le nom de la rue ET si vous voyez des nids : le N° de l’habitation, le nombre de nids et le nombre de nids occupés.

 

Merci de votre participation, votre aide est précieuse à la connaissance des populations d’hirondelles, partagez cet article afin d’avoir un maximum de participants.

 

 

Vous pourriez aimer aussi :

http://lautreechoduquartierfluvial.over-blog.fr/2020/03/observation-des-oiseaux.sciences-participatives.html

http://lautreechoduquartierfluvial.over-blog.fr/2017/05/les-hirondelles-sont-de-retour.html

 

Un peu de lecture ça peut pas faire de mal :

  1. Cohabiter avec les hirondelles https://www.lpo.fr/actualites/cohabiter-avec-les-hirondelles
  2. Interview de Jean Méguin bagueur

 

Comme d'habitude vous pouvez :

Vous abonner à la « news letter » colonne de droite

Laisser un commentaire ci-dessous

Partager cet article
Repost0
21 mars 2020 6 21 /03 /mars /2020 11:41

Réouverture exceptionnelle du MOOC Botanique #BotaChezMoi

 

En cette période particulière liée au COVID-19, Tela Botanica tient à contribuer à sa manière en vous proposant une rediffusion exceptionnelle et "solidaire" du MOOC Botanique - Initiation accessible depuis chez vous sur Internet pendant 6 semaines (1)

 

Le MOOC Botanique est un cours en ligne, ouvert et gratuit pour tous. Hébergé sur la plateforme MOOC de Tela Botanica, il offre une initiation à la botanique, au grand public, grâce à de nombreuses et diverses ressources (vidéos, documents, jeux, etc.).

 

Lors de ses 2 diffusions en 2016 et 2018, 53 258 personnes de tous niveaux, s’y sont inscrites dans toute la francophonie. 22% d’entre eux ont téléchargé leur attestation de formation en fin de parcours. Fort de ce succès et face à l’engouement du public, Tela Botanica (le réseau des botanistes francophones) réouvre exceptionnellement les portes de ce cours de botanique en ligne pour “Apprendre à connaître les plantes”.

 

Les inscriptions sont ouvertes du 19 mars au 7 mai (2)

 

Vous pourriez aimer aussi :

Observation des oiseaux. Sciences participatives

 

Un peu de lecture ça peut pas faire de mal :

(1) Réouverture exceptionnelle du MOOC Botanique

https://www.tela-botanica.org/2020/03/reouverture-exceptionnelle-du-mooc-botanique-botachezmoi/

(2) Inscriptions

https://mooc.tela-botanica.org/course/view.php?id=12&section=15

 

 

Comme d'habitude vous pouvez :

Vous abonner à la « news letter » colonne de droite

Laisser un commentaire ci-dessous (nb : nous ne se sommes pas des robots, un bonjour en début de commentaire est une marque de politesse que nous apprécions)

Partager cet article
Repost0
19 mars 2020 4 19 /03 /mars /2020 19:10

 

Participez au défi : Confinés mais aux aguets !

 

https://cdnfiles2.biolovision.net/www.oiseauxdesjardins.fr/pdffiles/news/Defis_confinas_mais_aux_aguets-2585.png

 

 

          Les mesures actuelles pour lutter contre la propagation du virus nous invitent au confinement. Alors pourquoi ne pas profiter de cette situation pour relever le défi « Confinés mais aux aguets ! ».

 

          Le défi n’est pas compliqué : chaque jour (durant la période de confinement) consacrez 10mn à l’observation et au comptage des oiseaux de votre jardin. Essayez d’être le plus exhaustif possible en signalant tous les oiseaux qui fréquentent votre jardin durant ces 10mn (attention, on ne compte que les oiseaux posés). Puis enregistrer toutes vos données sur le site de l‘Observatoire !

Vous êtes en télétravail ? Profitez de votre pause-café pour relever le défi !

Vous faites l’école à domicile ? Relevez le défi avec vos enfants !

Vous regardez des séries toute la journée ? Faite une pause dans votre visionnage et relevez le défi !

 

         Un bilan sera effectué à la fin du confinement. Nous verrons ainsi combien d'espèces d'oiseaux peuvent être inventoriées en France, durant la période de confinement, sans quitter nos domiciles. Combien de données auront été collectées ? Où aura été observé le plus d’oiseaux ?

De plus, toutes ces données permettront sans aucun doute d’améliorer la connaissance que nous avons des oiseaux en ce début de période de reproduction.

 

Acceptez-vous le défi ? cliquez -ici

Puis rubrique participer

 

 

Vous pourriez aimer aussi :

Réouverture exceptionnelle du MOOC Botanique

 

Un peu de lecture ça peut pas faire de mal :

Télécharger le guide « fiches espèces : les oiseaux des jardins » (avec les chants ! )

http://files.biolovision.net/www.oiseauxdesjardins.fr/userfiles/Fichesespces/Fichesespcescompress.pdf

 

Entraînez-vous à reconnaître le chant des oiseaux :

https://inpn.mnhn.fr/jeux/oiseaux/accueil-du-jeu

 

Comme d'habitude vous pouvez :

Vous abonner à la « news letter » colonne de droite

Laisser un commentaire ci-dessous (ps : nous ne se sommes pas des robots, un bonjour en début de commentaire est une marque de politesse que nous apprécions)

Partager cet article
Repost0
8 mars 2020 7 08 /03 /mars /2020 09:11

Migration des amphibiens.

 

madame crapaud promène monsieur sur son dos,ils sont en amplexus

 

 

Le saviez-vous ?

 

Les amphibiens ne passent pas toute l’année dans les mares ou plans d’eau, ils ne s’y rendent que pendant la période de reproduction.

Dès que les températures atteignent 8 à 10° les amphibiens quittent leurs lieux d’hivernage (en général des milieux boisés) pour rejoindre les mares et y pondre.

Les routes sont une cause de mortalité importante pour ces voyageurs amoureux, tant à l’aller qu’au retour.

 

L'Agence régionale de la biodiversité en Île-de-France (ARB îdF) mène l’enquête, sur toute l’Ile de France, afin de déterminer les endroits les plus accidentogènes.

Si vous souhaitez participer à ce recensement vous pouvez déposer vos observations sur ce site. (1)

 

Plus localement dans les Yvelines l’association Atena 78 agit pour la protection des amphibiens.

Sur la commune de Gambais, (3) la migration est accompagnée par l’installation d’un batracodrome.

Ce barrage est installé tous les ans et nécessite un investissement en moyens humains considérable.

Si vous disposez d’un peu de temps vous pouvez rejoindre l’équipe des bénévoles. (4)

Nb : pour les associations naturalistes locales c’est aussi l’occasion d’acquérir un savoir-faire !

 

Un peu de lecture ça peut pas faire de mal :

1_Inventaire routes à amphibiens : https://amphibiens.arb-idf.fr/

2_Découvrons et préservons les amphibiens : https://www.parc-oise-paysdefrance.fr/wp-content/uploads/publications//Plaquettes_informations/Decouvrons_et_preservons_les_amphibiens.pdf

3_batrocodrome des bruyères http://blog.mairie-gambais.fr/batracodrome-des-bruyeres/

4_ Contactez http://www.terroir-nature78.org/

 

 

Comme d'habitude vous pouvez :

Vous abonner à la « news letter » colonne de droite

Laisser un commentaire ci-dessous

(Nb : nous ne sommes pas des robots, un bonjour en début de commentaire est une marque de politesse que nous apprécions)

Partager cet article
Repost0
27 février 2020 4 27 /02 /février /2020 09:22

Le vendredi 28 Février 2020 à 14h

à l’espace Corot de Rosny sur Seine

 

L’université Camille Corot

organise la conférence :

 

UNE FLEUR, DES POLLINISATEURS

 

Par Mathieu DE FLORES

Chargé de mission sciences participatives

Office pour les insectes et leur environnement.

Pollinisation de Spiranthes spiralis par des Halictidés

 

 

Lorsque l’on entend le mot « pollinisation », on pense immédiatement à l’abeille mellifère, celle qui fabrique du miel.

    Mais est-elle la seule à intervenir ?

    Mais, en quoi consiste la pollinisation ?

 

Au cours de cette conférence riche en anecdotes, vous découvrirez notamment que les insectes qui participent à la pollinisation sont en fait très nombreux, variés, et que les mouches, souvent mal-aimées, occupent en fait une place très importante !

 

Si vous manquez cette conférence, ne manquez pas l’exposition "Pas si Bêtes" qui se tiendra à rosny sur seine du 28 février au 28 mars « Plongez dans le monde fascinant des insectes et découvrez tous leurs secrets au fil d’animations qui ne manqueront pas de piquer votre curiosité : conférence, exposition photos, ateliers créatifs, visite de la Maison des insectes pour les scolaires... »

 

 

Vous pourriez aimer aussi notre article :

 Arrêtez de mettre des ruches partout.

 

 

Un peu de lecture ça peut pas faire de mal :

Plan d’accès à l’espace Corot de Rosny sur Seine : https://www.google.fr/maps/place/Espace+Corot/@48.9965331,1.6431422,17z/data=!3m1!4b1!4m5!3m4!1s0x47e6b8dc650b8871:0x72dc5d90328b829c!8m2!3d48.9965483!4d1.6453355

 

Le site de l’université Camille Corot : https://www.universitecamillecorot.fr/16-sciences

 

L’Office pour les insectes et leur environnement : http://www.insectes.org/opie/monde-des-insectes.html

 

Sciences participatives : le spipoll : https://www.spipoll.org/

 

 

 

Comme d'habitude vous pouvez :

Vous abonner à la « news letter » colonne de droite

Laisser un commentaire ci-dessous (nb : nous ne se sommes pas des robots, un bonjour en début de commentaire est une marque de politesse que nous apprécions)

Partager cet article
Repost0
23 février 2020 7 23 /02 /février /2020 13:47

 

Flagrant délit d’ « écolobashing » .

 

Tous plus verts les uns que les autres… mais pas trop quand même.

Le cas de la passerelle Mantes-Limay est  assez emblématique du déni de prise en compte de l’environnement.

 

Article de presse d’actu 78 du 23 février 2020 signé Céline Evain (1)

 

Passerelle sur le Vieux pont de Mantes-la-Jolie :

Les poissons empêchent le début des travaux

 

Le chantier serait « en retard à cause des poissons, de la DDT et de la DRIEE »

 

« Jean-Luc Santini est, de son côté, relativement en colère. « Ce que je constate, c’est que l’on nous sort toujours quelque chose de nouveau. Nous n’avons absolument rien contre le fait de devoir déplacer ces frayères. Nous aurions simplement apprécié qu’on nous en parle immédiatement, et non lorsque l’on est prêt à démarrer les travaux », explique l’adjoint. »

Ces travaux non prévus ont évidemment un coût. « Entre 100 000 et 200 000 € », selon Jean-Luc Santini.

 

Jean-Luc Santini, adjoint en charge de l’urbanisme, semble découvrir les contraintes réglementaires liées au projet de la passerelle Mantes-Limay.

 

Cet adjoint méconnaît-il l’enquête publique du 22 mars au 7 avril 2018 (2) ?

Le porteur de projet y expliquait en long et en large les mesures d’évitement ,de réduction ou de compensation qu’il s’engageait à prendre afin qu’il y ai zéro destruction des espèces protégées (frayères) et de la biodiversité. (Voir : Analyse des impacts et proposition de mesures E, R et C, 30 pages)

Le porteur de projet n’avait-il pas chiffré les coûts liés à la réglementation sur les espèces protégées et la loi sur l’eau ??

 

Cet adjoint méconnaît-il le rapport de l’enquête publique du 30 avril 2018 (3) ?

Cet adjoint méconnaît-il l’arrêté préfectoral autorisant l’opération de franchissement de la seine entre Limay et Mantes la Jolie du 6 juillet 2018  (4) qui définit précisément les conditions de réalisation des travaux (périodes d’intervention en dehors de la période de Mars à Juillet et remise en l’état …) ?

 

En conclusion Mr Jean-Luc Santini, adjoint en charge de l’urbanisme, ne pouvait pas ignorer les dispositions réglementaires liées à ce projet et en particulier les modalités et périodes de mise en œuvre clairement indiquées dans l’arrêté préfectoral d’autorisation. Et surtout pas prétendre commencer le chantier au printemps alors que l’arrêté préfectoral dit « en dehors de la période de Mars à Juillet ».

De même aujourd’hui peut-il se plaindre de surcoûts qui étaient largement anticipables ?

 

Cet article est signé Céline Evain, cette journaliste n’aurait-elle pas pu, en quelques clic, vérifier la véracité des propos de Mr Santini ?

 

Nous sommes véritablement en flagrant délit d’« écolo bashing » (5).

Régulièrement les porteurs de projets accusent les espèces protégées de freiner leurs projets  , leurs allégations sont propagées complaisamment par des articles superficiels.

 

La biodiversité régresse à cause de multiples facteurs au premier rang desquels :

La mauvaise foi.

 

 

Ps: A l'avenir , les administrés apprécieraient une certaine modération concernant les dépenses publiques, en particulier ce type de projet " folie des grandeurs "dont les coûts sont largement disproportionnés par rapport aux bénéfices escomptés.

 

 

Un peu de lecture ça peut pas faire de mal :

  1. L’article de presse d’actu 78 du 23 février 2020 signé Céline Evain

https://actu.fr/ile-de-france/mantes-la-jolie_78361/yvelines-passerelle-sur-vieux-pont-mantes-jolie-poissons-empechent-debut-travaux_31680221.html?fbclid=IwAR2Bq9OglWzo0f2KAZaTax0NXXzFVS5TEmEbSoblkJuw-U3GSYepOj5YmRc

  1. L’enquête publique du 22 mars au 7 avril 2018

http://www.yvelines.gouv.fr/Publications/Enquetes-publiques/Eau/Enquetes-2018

  1. Rapport de l’enquête publique du 30 avril 2018

http://www.yvelines.gouv.fr/content/download/15207/96256/file/Rapport%20enquete%20%20Mantes-Limay%2030avril2018.pdf

  1. L’arrêté préfectoral autorisant l’opération de franchissement de la seine entre Limay ET Mantes la Jolie du 6 juillet 2018 

http://www.yvelines.gouv.fr/content/download/15750/99421/file/AP%20PASSERELLE%20MANTES%20LIMAY.pdf

(5) Article du monde : ecolobashing

https://www.lemonde.fr/m-actu/article/2014/11/14/sale-temps-pour-les-verts_4522884_4497186.html

 

 

 

 

Comme d'habitude vous pouvez :

Vous abonner à la « news letter » colonne de droite

Laisser un commentaire ci-dessous (nb : nous se sommes pas des robots, un bonjour en début de commentaire est une marque de politesse que nous apprécions)

Partager cet article
Repost0
22 février 2020 6 22 /02 /février /2020 15:42

 

Samedi 29 février 2020 de 19 h à 21 h

En raison des conditions météorologiques (pluie et vent), la Nuit de la Chouette a été reportée.

L’association ADIV-Environnement

de Verneuil sur Seine organise :

 

La nuit de la Chouette

 

Présentation des rapaces nocturnes d’ile de France puis

Sortie en forêt ,guidé par un ornithologue de la LPO.

 

 

 

          La chouette est un animal qui a une grande place dans notre imaginaire et dans notre culture mais bien peu d’entre nous la connaissent vraiment.

Profitez-donc cette soirée pour en savoir plus sur les rapaces nocturnes.

 

 

          Cette sortie vous est proposée en commun avec la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), l’occasion d’entendre l’ululement des chouettes dans le Bois de Verneuil à la tombée de la nuit.

 

          Pour maîtriser le nombre de personnes qui participeront à cette sortie et pour pouvoir annuler facilement en cas de météo défavorable, la participation à cette sortie ne pourra se faire que sur réservation par mail à envoyer à l’adresse       adiv.environnement@gmail.com.

 

Cette animation est gratuite et ouverte à tous. N’hésitez pas à vous inscrire.

 

 

 

 

 

Un peu de lecture ça peut pas faire de mal :

Article d’ADIV-ENVIRONNEMENT : http://www.adiv-environnement.org/en-association-avec-la-lpo-lassociation-adiv-environnement-vous-invite-a-la-nuit-de-la-chouette-le-samedi-29-fevrier-2020/

 

Site internet « Nuit de la chouette » (avec enregistrements sonores)

https://nuitdelachouette.lpo.fr/organisateur.php

 

Rapaces nocturnes de France et d'Europe (Réf. LPO : ED0273)

Auteur(s) : Theodor Mebs, Wolfgang Scherzinger, Collectif, François Loppin (Traduction), Bertrand Eliotout (Relecture scientifique et adaptation française)

https://boutique.lpo.fr/catalogue/edition/identification-des-oiseaux/guides-specifiques/rapaces-nocturnes-de-france-et-d-europe Prix : 50,60 €

 

 

Comme d'habitude vous pouvez :

Vous abonner à la « news letter » colonne de droite

Laisser un commentaire ci-dessous (nb : nous se sommes pas des robots, un bonjour en début de commentaire est une marque de politesse que nous apprécions)

Partager cet article
Repost0
20 février 2020 4 20 /02 /février /2020 14:19

 

Prolongation de la chasse du Sanglier dans les Yvelines entre le 1er et le 31 mars 2020.

 

 

La préfecture des Yvelines informe :

 

Consultation du public du 04 février au 25 février

EXTENSION PÉRIODE  de CHASSE au SANGLIER MARS 2020.

 

Conformément aux dispositions relatives à la participation du public, la préfecture sollicite donc votre avis sur ce projet d’arrêté préfectoral ,voir ici : http://www.yvelines.gouv.fr/Publications/Consultation-du-public

 

Conformément à la loi n°2012-1470 du 27 décembre 2012 le projet d'arrêté préfectoral portant extension de la chasse du sanglier en mars 2020 dans le département des Yvelines doit être soumis à consultation du public pour une période minimale de 21 jours.

Veuillez donc trouver en pièce jointe le projet d'arrêté.

Les observations sont à transmettre par :

- messagerie à l’adresse suivante : ddt-se@yvelines.gouv.fr.

Merci de préciser dans l’objet du message le titre du projet concerné.

- courrier à la :

Direction départementale des territoires

Service de l'Environnement - Unité Forêt, Chasse, Milieux Naturels

35, rue de Noailles - BP 1115

78011 Versailles Cedex.

 

 

Quel est le statut du sanglier dans les Yvelines ? Le sanglier est :

  • Un animal sauvage chassable. Pendant la période d’ouverture de la chasse (1) pour 2019/2020 du 15 septembre 2019 au 29 février 2020, mais aussi du 1 er juin au 14 Août sur autorisation préfectorale, et aussi du 15 août au 14 septembre. (Tirs d’été)
  • Un animal susceptible d’occasionner des dégâts (2) donc on ne le chasse pas mais le détenteur du droit de chasse est autorisé à le détruire (ou les chasseurs par délégation) du 29 février 2020 au 31 Mars 2020, sur autorisation préfectorale, en tout lieu, après examen du bilan des réalisations de la campagne de chasse et vérification de la réalité des dégâts sur les cultures sensibles.

 

En résumé, actuellement il est possible de chasser ou de détruire le sanglier 10 mois sur 12.

 

Quelle évolution majeure prévue par ce projet d’arrêté (3) ?

Ce projet d’arrêté modifie les dispositions de l’arrêté préfectoral portant ouverture et fermeture de la chasse 2019-2020 (1) ainsi que l ’arrêté préfectoral fixant la liste des animaux classés susceptibles d’occasionner des dégâts du 1er juillet 2019 au 30 juin 2020 (2)

En résumé, l’autorisation de la destruction du sanglier pendant la période du 1er au 31 Mars 2020 est actuellement conditionnée au constat de dommages à des cultures sensibles, ainsi qu’au respect des quotas imposés par les objectifs de prélèvement du Plan de gestion cynégétique pour le sanglier et doit faire l’objet d’une autorisation préfectorale.

 

Dès le 1er Mars et jusqu’au 31 Mars 2020, le sanglier deviendrait chassable sur l’ensemble du département en battue, à l’approche et à l’affut (article 1er) avec seules quelques limitations sur une quinzaine de communes (voir article 2) et donc sans que cela soit justifié par des dégâts aux cultures ,sans vérification de réalisation du plan de gestion et sans besoin d’autorisation.

 

VOUS POUVEZ ÉMETTRE VOS REMARQUES

 

          Avant tout il faut bien comprendre qu’une consultation du public n’est pas un référendum. Il y a des règles à respecter, vous êtes invité(e)s à vous exprimer afin de participer à l'élaboration des décisions publiques ayant une incidence sur l'environnement. Il s’agit de formuler vos observations en évitant de vous écarter du sujet.

          L’idéal est de mentionner objet de la consultation puis de dire si vous êtes favorable ou défavorable au projet puis énumérer vos remarques. Respectez le débat, respectez votre lecteur : ne faites pas de copier/coller d’argumentaires tout faits, c’est votre avis et votre avis seul qui doit s’exprimer, vérifiez la source des informations que vous postez.

 

Si vous êtes opposés à l’ouverture de la chasse au sanglier du 1 er au 31 Mars 2020 voici quelques arguments que vous pourriez évoquer ( sans pour autant les copier-coller) :

  • Cette consultation publique n’est accompagnée d’aucune une notice explicative.
  • Sans accompagnement le citoyen n'est pas en mesure de comprendre ce projet d’arrêté.
  • Les autres usagers ont aussi le droit de profiter de la nature.
  • En Mars, les animaux à poil à plume, chassables ou protégés, sont en pleine période de reproduction les tirs sont assimilés à du dérangement et de nature à perturber voire empêcher leur reproduction.
  • Les oiseaux en migration prénuptiale ont besoin de faire des pauses migratoires récupératrices, les tirs sont de nature à perturber les haltes migratoires.
  • Etc……

 

 

Vos observations sont à transmettre par courriel à l’adresse suivante : ddt-se@yvelines.gouv.fr.

VOUS AIMEREZ AUSSI :  Nous n’irons plus au bois . . . 1/2 ​​​​​​​

Un peu de lecture ça peut pas faire de mal :

 

(1) AP portant ouverture et clôture de la chasse pour la campagne 2019-2020

(2) L’arrêté préfectoral SE N° 00127 fixant la liste des animaux classés susceptibles d’occasionner des dégâts et la modalité de leurs destructions dans le département des Yvelines période du1er juillet 2019 au 30 juin 2020 https://www.ficif.com/assets/ap-fixant-la-liste-des-animaux-du-3eme-groupe-du-1-juillet-2019-au-30-juin-2020.pdf

(3) Projet d’arrêté préfectoral SE N°2020- en consultation publique

http://www.yvelines.gouv.fr/content/download/20658/124635/file/Projet%20AP%20d'extension%20p%C3%A9riode%20chasse%20sanglier.pdf

(4) Plan de gestion cynégétique pour le sanglier.2019-2020 http://www.yvelines.gouv.fr/content/download/18993/116464/file/Annexe%20AP%20ouverture%20et%20fermeture%20Plan%20de%20gestion%20cyn%C3%A9g%C3%A9tique%20pour%20le%20sanglier.pdf

 

 

Comme d'habitude vous pouvez :

Vous abonner à la « news letter » colonne de droite

Laisser un commentaire ci-dessous

(Nb : nous ne sommes pas des robots, un bonjour en début de commentaire est une marque de politesse que nous apprécions)

Partager cet article
Repost0
16 février 2020 7 16 /02 /février /2020 10:41

         

          Mondialisation oblige, nul n’ignore aujourd’hui’ hui la détresse des ours polaires de l’Arctique, de même tout le monde s’émeut, à juste titre, de la mort de millions d’animaux dans les incendies qui ravagent l’Australie.

 

Mais qu’en est-il près de chez vous ?

Quelle biodiversité et dans quel état ?

 

œdicnème criard .crédit photo Gérard Baudoin.
œdicnème criard .crédit photo Gérard Baudoin.

 

 

 

 

La vallée de Seine Aval abrite une espèce très rare inscrite à l’annexe I de la Directive Oiseaux et aux annexes II de la Convention de Berne et de la convention de Bonn : l 'œdicnème-criard. Cette espèce est classée « vulnérable » sur la liste rouge des oiseaux nicheurs d’ile de France. La population de cet oiseau en Seine Aval se distribue sur un chapelet de sites. Cette espèce parcours des milliers de kilomètres pour venir s’y reproduire.

 

 

 

 

 

 

œdicnème criard .crédit photo Gérard Baudoin.
œdicnème criard-EMTA -Triel-sur-Seine .crédit photo Gérard Baudoin.

Sur les 13 sites de reproduction connus en Seine Aval, 8 sont menacés de disparition à très court terme (en rouge).

 

sites de nidification 2019 de l’œdicnème criard en Seine Aval, en rouge les sites voués a disparaître.

 

          Cette disparition programmée est d’autant plus révoltante qu’elle résulte en grande partie de projets de production d’énergie estampillés « développement durable » :

 

A Triel sur Seine une ferme photovoltaïque au détriment d’un site entièrement dédié, par arrêté préfectoral*, à de la compensation écologique.

A Gargenville sur le site Total, encore une ferme photovoltaïque. Ce projet menace également une autre espèce protégée : le crapaud calamite.

A Porcheville troisième projet de ferme photovoltaïque sur l’ancien site EDF.

A chaque fois ce sont des sites de nidification de l'œdicnème-criard qui vont disparaître.(ainsi que la faune-flore vivant dans ces habitats)

 

Et ce n’est pas fini, nous appréhendons le prochain Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) du Grand Paris Seine et Oise (GPS&O)

 

Quels impacts sur la biodiversité locale ?

 

          Nous ne pouvons pas nous réjouir de produire de l’énergie renouvelable quand cela est synonyme d’érosion de la biodiversité locale.Alors que, selon la circulaire du 18 décembre 2009 « Le développement [des installations photovoltaïques au sol] doit utiliser des sites à faibles potentialités au regard de la valeur agronomique des sols, de la faune et de la flore » et « Éviter les sites faisant l’objet d’inventaires (ZNIEFF, ZICO) »

 

          Force est de constater l’indifférence générale des élus comme des services de l’état sur la disparition programmée de l’ Œdicnème-criard en Seine Aval et ceci malgré nos interventions lors des enquêtes publiques.

 

          Cerise sur le gâteau ce développement « Tous azimuts » des énergies renouvelables (au détriment de la biodiversité) est fortement plébiscité par des associations locales pseudo-écolos.

 

Avec des amis comme ceux-là, la nature n’a pas besoin d’ennemis !

 

 

 

Un peu de lecture ça peut pas faire de mal :

Arrêté dérogation espèces protégées N°2014/DRIEE/015 conditionnel a l’autorisation d’exploiter EMTA

http://www.driee.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/2014-driee-015.pdf

Liste rouge régionale des oiseaux nicheurs d'Île-de-France (2018) https://www.arb-idf.fr/publication/liste-rouge-regionale-des-oiseaux-nicheurs-dile-de-france-2018

Œdicnème criard : https://inpn.mnhn.fr/docs/cahab/fiches/Oedicneme-criard.pdf

« Guide de l’étude d’impact des installations photovoltaïques au sol » :

 

Comme d'habitude vous pouvez :

Vous abonner à la « news letter » colonne de droite

Laisser un commentaire ci-dessous (nb : nous ne sommes pas des robots, un bonjour en début de commentaire est une marque de politesse que nous apprécions)

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : eco quartier fluvial Mantes Rosny l'autre echo du quartier fluvial
  • : Lanceurs d'alertes. contre l'urbanisation intensive. contre l'éco quartier fluvial Mantes Rosny. Faire entrer la nature en villes,OUI . Faire entrer la ville dans la nature,NON Pour une autre vision du developpement durable. Contre le green washing. Pour un développement équilibré. Pour la protection de la biodiversité.
  • Contact

Recherche