Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 09:02

 

"Une Grenouille vit un Bœuf

Qui lui sembla de belle taille.

Elle, qui n'était pas grosse en tout comme un œuf,

Envieuse, s'étend, et s'enfle, et se travaille,

Pour égaler l'animal en grosseur,

Disant : "Regardez bien, ma sœur ;

Est-ce assez ? Dites-moi ; n'y suis-je point encore ?

- Nenni. - M'y voici donc ? - Point du tout. - M'y voilà ?

- Vous n'en approchez point. "La chétive pécore

S'enfla si bien qu'elle creva.

Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages :

Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs,

Tout petit prince a des ambassadeurs,

Tout marquis veut avoir des pages."

Jean de la Fontaine (1621-1695)

 

Ce que La fontaine dénonçait en son temps, nous le dénonçons aujourd’hui : la sagesse doit l’emporter sur l’ambition. 

Réveillez vous conseillers et adjoints vous avez NOTRE mot à dire !

On ne peut pas croire qu'à Rosny sur Seine tous les élus de l’équipe municipale approuvent l’urbanisation intensive et  la dégradation de la qualité de vie .

On ne peut pas croire qu'à Mantes la Jolie ,ville sur-endettée ,ou les impots locaux ne font qu'augmenter,les habitants soient prets à subir les dépenses liées à ce projet.

Auriez-vous oublié d’écouter les habitants ? 

Vous ne pouvez rester sourds à nos protestations.

A Rosny sur Seine,avant 2001 lorsque la majorité municipale actuelle était l’opposition, elle n’aurait jamais laissé passer de tels projets. Mais aujourd’hui tout passe….

Précédemment lors de l’élaboration du  Plan Local d'Urbanisme, les Rosnéens ont accepté le nouveau COS sous prétexte de maitriser l'étalement urbain .

Il fallait reconstruire la ville sur elle-même,  préserver les espaces naturels, boisés et agricoles.

Peut-on dire que le projet d’éco quartier fluvial Mantes-Rosny répond à ces obligations ?  

NON

Ce projet va détruite une zone naturelle et sa biodiversité.

Il va indirectement provoquer des déboisements de la butte verte.

A Rosny sur  Seine les habitants ne veulent  pas devenir un quartier de Mantes la Jolie comme Gassicourt le devint en son temps.

Nous voulons garder nos particularités, notre identité

Recoudre Mantes la Jolie et Rosny sur Seine? Pourquoi faudrait-il nous recoudre alors que nous avons toujours étés séparés  et fier de notre indépendance !

                        Quelle démocratie ? Quelle participation  des habitants ?

Nous l’avons dénoncé récemment voir nos articles sur la concertation de  l’"éco quartier fuvial Mantes Rosny"

A  Rosny sur Seine, la majorité de la population est contre l’urbanisation galopante de notre petite commune.

A Rosny sur Seine, une qualité de vie qui se dégrade, une petite ville périurbaine perpétuellement en travaux.

Nous ne voulons pas devenir un quartier de Mantes la Jolie .Nous ne voulons pas que la butte verte soit amputée par les infrastructures de transport liées à liées à l' " éco quartier fluvial Mantes Rosny " (échangeur A13, RER Eole, TZen)

 

Des moyens financiers  énormes, des besoins exagérés, des projets démesurés qui pèseront lourd sur les budgets des ménages pendant plusieurs générations et sur l'environnement.

NOUS VOULONS ETRE ECOUTES !

Nous avons assez grossi, l’ambition des élus n’est pas celle des Rosnéens et des Mantais !


Vous pouvez signer la pétition pour un referendum local ici

Vous pouvez recevoir nos articles en vous abonnant à la "news letter" (en haut à droite)

Vous pouvez donner votre avis ,laisser un " commentaire" (ci-dessous)

Ophrys78

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 08:26

 


On savait déjà que la concertation était pour le moins boiteuse (habitants tirés au sort, inscription préalable et "validée" avant de pouvoir participer aux "ateliers", commentaires censurés sur le site de concertation, mise à contribution des collèges des deux communes..).

On sait maintenant que de nombreux participants ont été rémunérés 150 € pour participer au "séminaire de la communauté du fleuve" qui a eu lieu le 28 janvier dernier et vanter ce beau projet écologique et de "démocratie participative".

Peut-on avoir un avis objectif quant on est payé pour cela ???

A l'appui, ce témoignage publié sur le site Internet "vivre ensemble dans l'openspace" (cela ne s'invente pas).

La dame habite visiblement Paris. Elle confond allègrement Rosny sur Seine (Yvelines) et Rosny sous Bois (Seine Saint Denis). Mais ... elle s'extasie devant cette démocratie participative dont elle a l'impression qu'ici, elle prend son sens.

Tout en reconnaissant .... qu'elle "se sentait un peu de trop, illégitime" et qu'elle allait percevoir 150 euros de l'institut de sondage qui, avec d'autres personnes, l'avait fait se déplacer dans la région mantaise.

Vous trouverez ce témoignage sur http://vivreensembledanslopenspace.hautetfort.com/archive/2012/01/29/entre-mantes-la-jolie-et-rosny-sous-bois.html (la version integrale avec commentaire d'un habitant de Rosny sur Seine)

En voici le début , en "toute connaissance de cause" (sic!)

29.01.2012Entre Mantes la jolie et Rosny sous bois

"Je suis allée visiter l'emplacement d'un futur éco-quartier situé entre Mantes la jolie et Rosny sous bois.

J'ai donc pris le train à la gare St Lazare, un train qui allait jusqu'à Rouen et dont le premier arrêt était Mantes. Là un car m'a amenée, avec d'autres membres du même panel que moi, jusqu'au site où s'érigera le futur éco-quartier. J'ai vu le Val Fourré, le quartier de Mantes qui a tant fait parler de lui. Il s'agit de deux grandes tours. J'ai aussi vu la nouvelle piscine, magnifique, construite non loin de là, et le fameux hôpital, qui est immense. 

Le site est beau, tout près de la Seine. De l'autre côté il y a le Vexin, très jolie région. On a du mal à le croire quand on se retrouve au dessus de l'autoroute A13, qui vous mène à Deauville en moins d'une heure, m'explique le chauffeur du car, tout en traversant ces abords de ville qui sont si laids avec leur restaurant Courte paille, leur Léon de Bruxelles, leur hyper marché mastodontique Auchan. Le vieux Mantes est beau d'ailleurs, avec sa cathédrale dont on aperçoit les tours au loin.

Rosny sous bois est une petite ville de 6000 habitants. Elle possède sa station d'épuration qui est un peu laide. Il y a un joli bois et un château, le château que s'était fait construire Sully, en bord de Seine. Ce qui explique les fréquentes références au ministre d'Henry IV dans le coin, notamment le nom du collège. Racheté par un escroc japonais dans les années '90,  il fut victime d'un pillage en règle de ses meubles et boiseries pour finalement être vandalisé après son abandon. Il a été depuis restauré.

Bref. Je me suis retrouvée avec la maire de Rosny, le maire de Mantes et des habitants de Rosny et de Mantes et de la région à marcher dans une sorte de no man's land qui avait un certain charme.

Ensuite tout le monde (sauf les maires qui nous ont retrouvé à la fin) était réuni dans un salle communale appelée l'espace Corot pour travailler sur quatre zones de ce futur eco-quartier. C'était un travail très intéressant.

Je suis restée impressionnée par la méthode utilisée et la volonté de réunir un maximum de personnes intéressées par le projet dans un souci réel de concertation. J'avoue que je me sentais un peu de trop, ou illégitime, car j'avais été quelque part "recrutée" par l'institut de sondage qui ne participait que dans une moindre mesure à cette consultation. Il y avait eu bien sûr des réunions publiques (dorénavant quand il y en aura dans ma mairie j'irais !) et des réunions dans les municipalités concernées. Un travail avait été fait au près des collégiens de Mantes et de Rosny. Un gros document avait été rédigé suite à ces consultations. Et moi depuis 3 mois je suivais les débats sur un site dédié à cela qui lançait plusieurs pistes de réflexion sur ce que devrait être un éco-quartier. Mais pour m'être déplacée je recevrai 150 euros de dédommagement. 

Les deux maires écoutaient attentivement le compte-rendu de chacun, la maire de Rosny prenait des notes. Le cabinet qui a organisé le séminaire leur remettra un dossier avec tout ce qui a été dit par les participants. Mais en discutant avec des habitants, surtout ceux de Rosny, je sentais une certaine inquiétude et même un désabusement. Ils ne sont pas certains que l'on tiendra compte de tout ce qui sera dit, comme s'il s'agissait de vœux pieux. Eux sont préoccupés par la voirie actuelle, il n'y a pas de budget pour réparer les routes ou faire des trottoirs alors quand on leur parle de développer 1500 logements... et par conséquent d'avoir 6000 habitants en plus sur leur territoire ils ont des doutes. 

Mais ce samedi j'ai eu l'impression que l'expression démocratie participative avait un sens."

                                                                                                                              Marc Jammet

 

 

 

Vous pouvez :

Laisser votre commentaire (ci dessous )

Rester informés en vous abonant à la "news letter" ( en haut à droite)

Signer la pétition pour un référendum local (cliquer ici )

 

Partager cet article
Repost0
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 14:40

singes

 

 

Il y a plusieurs interprétations de ces 3 petits singes, la plus commune est

« ne rien entendre, ne rien voir, ne rien dire, c’est le début de la sagesse»

une solution pour être tranquille.

Il y a d’autres interprétations :

  • On peut voir et en parler sans avoir rien entendu
  • On peut écouter et  en parler sans avoir rien vu
  • On peut avoir vu et entendu et pourtant se taire

Nous avons tous nos sens

  • Nous avons entendu ce que nous disaient les élus du projet d’éco quartier Mantes Rosny
  • Nous avons vu les plans qu’ils nous ont présentés
  • Nous allons en parler au plus grand nombre

Vous pouvez vous abonner à la "newsletter" pour recevoir nos articles (en haut à droite)

Vous pouvez signer la pétition ,en haut cliquer sur "signez la pétition"

Vous pouvez laisser votre point de vue ,en dessous cliquez sur "écrire un commentaire"

Partager cet article
Repost0
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 19:26

Le bulletin municipal de la commune de Rosny sur Seine de Mars 2012 consacre 3 pages entières sur l'écoquartier fluvial Mantes-Rosny.

Et, pourtant, on reste sur sa faim....

photoreunion

Photo publiée dans le bulletin municipal de Rosny sur Seine de mars 2012 (prise lors de la réunion de clôture de la convcertation du 15 février 2012 à l'Agora à Mantes la Jolie). De G à D. Michel Vialay (Maire de Mantes la Jolie, membre du conseil d'administration de l'établissement public d'aménagement du mantois Seine Aval - EPAMSA), Sophie Dumas (Directrice de l'atelier "projets" au comité de direction de l'EPMSA), Françoise Descamps-Crosnier (maire de Rosny sur Seine, membre du Conseil d'administration de l'EPAMSA), David Moragant (Directeur de l'EPMSA)

Un véritable travail de désinformation!

A la réunion du 10 Octobre ,un forte désaprobation des participants.

Le nombre d'habitants de chaque futur quartier n'est pas mentionné.

La concertation est une mascarade.Peut -on participer objectivement à une concertation quand on est payé 150 € pour cela et qu'on est pas directement concerné ? voir " le temoignage d'une participante"

P7 BM Mars "A partir du printemps 2012 les débats se poursuivront en ligne" c'est FAUX.

Les plans arrétés au 15 Fevrier ne sont pas publiés ni accessibles au plus grad nombre dans les mairies.

La réalité

5000 logements =15000 habitants minimum pour l'ensemble+10000 vehicules.

700 logements sur Rosny sur Seine=2100 habitants

Une programation à écheance 2030 ne change rien à l'énormité du projet.

La butte verte va subir des amputations.

Il est illusoire de croire que la faune et la flore de ce site classé seront préservés.

Déjà des déboisements importants pour études de sols.

C'est  "un Val Fourré bis" qui est en projet.

Les risques :gazoduc ,station d'épuration ,innondations.

Quel couts pour la dépollution du site (à charge de l'aménageur).


Faites vous une idée , le plan général est accessible sur le site de l'EPAMSA   http://www.epamsa.fr/fr/oin-seineaval/amenagement/eco-quartier-mantes-rosny 


Des questions importantes ont  été évoquées lors de la réunion de clôture de la concertation préalable le 15 Fevrier 2012  à Mantes la Jolie.

Parmi celles-ci:

La présence d'une station d'épuration entre 2 quartiers.

elle va incinérer  6000 tonnes de boues sèches par an (20 tonnes par jour en moyenne= les siennes + celles des autres stations aux alentours) et  générer des déchets ultimes qui, ne pouvant être incinérés, seront évacués ailleurs.

  • Quel trafic représente l’arrivée par camions des boues des autres stations ?
  • Quel trafic représente l’arrivée des livraisons de matières dangereuses javel, ammoniaque, et autres nécessaires à son fonctionnement ?
  • Quel trafic représente l’évacuation des déchets ultimes ?
  • Quelles incidences de ce trafic  sur l’axe principal de l’éco quartier ou circuleront le bus et les véhicules ?

Sophie DUMAS Chargé de projet à l’EPAMSA  à répondu le 15 Février à la réunion de clôture : « On s’en occupe, on est allés à la CAMY hier pour se renseigner (au bout de 4 mois de concertation). Ca  n’est pas un problème on mettra un feu rouge »

Autres questions, sans réponses :

  • A 50 m de l'incinérateur une ferme pédagogique, est-ce bien l’endroit idéal ?
  • Autour de la station d’épuration des jardins partagés et maraichers et un « point de vente directe » de ces produits à l’entrée du quartier. Qui aura envie de cultiver ou d’acheter ces produits ? Bio ou pas bio?
  • A 60 m des bassins à ciel ouvert de la nouvelle station d'épuration ;une grande prairie en bord de Seine « le déjeuner sur l’herbe »  et « un restaurant péniche », une « grande jetée » où tout le monde viendrait  le week-end .Qui prendra plaisir à y venir ?
  • A 200 m de l'incinérateur  l'ecole et des équipements sportifsest-ce l’endroit idéal ?
  • A 150m de l'incinérateur  les premiers immeubles, est-ce l’endroit idéal ?
Le TZEN
Le TZEN c'est une sorte de "mix" entre tramway et bus (un bus sur une voie dédiée).
On nous dit le bus TZEN est prioritaire aux carrefours avec  une fréquence toutes les 6 à 10 mn, on  ne nous dit pas comment il franchit un rond point. Voici 2 exemples d’un franchissement de rond point. Quelle incidence sur la circulation déjà saturée sur la RD113 ?
  • Quel trajet vers la gare de Rosny sur Seine ?
  • Quel trajet vers la  gare de Mantes ?
  • Quel trajet pour desservir la zone commerciale de Mantes la Jolie ?
  • Quel coût d’aménagement, quelles répercutions sur nos impôts ?
tzen
Source. http://www.tzen-senart-corbeil.fr. Cliquez deux fois sur l'image pour l'agrandir
Voila quelques une des questions qui n’ont pas à nos yeux de réponses satisfaisantes, il y en a d’autres  et nous vous en parlerons plus tard.
Mais sans doute en avez-vous aussi ?
Vous pouvez les exprimer ici (voir ci-dessous "écrire un commentaire" après l'article) ce blog est fait pour cela.
Nous exigeons une concertation digne de ce nom.
Partager cet article
Repost0
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 08:20

Il n'y a pas qu'à Mantes la Jolie-Rosny que la contestation s'organise vis-à-vis de projets dits "écolo".

C'est le cas notamment de la "Plaine du Var" (à proximité de Nice).voir link

Et si, contrairement à notre région où pratiquement tous les élus de droite comme de gauche ont accepté cette concertation-prétexte, Plaine du Var voit la mobilisation des élus PCF, PS et Verts, les similitudes n'en sont, pour autant, pas moins frappantes.

De "beaux projets enjolivés sur le papier ou l'écran": "ils nous présentaient Central Park sur les berges du Var avec un fleuve qui coule gentiment au milieu"

Une certaine conception de la démocratie: "oui, on peut se voir, mais non, il ne faut pas modifier son projet (celui du ministre Estrosi et maire de Nice - NDLA), l'organisation "d'ateliers" ("si vous voulez enterrer un problème, nommez une commission"disait Georges Clémenceau)

Aucune information cohérente et sérieuse: "Trois ans après la création de l'OIN et malgré de nombreuses études réalisées par l'EPA, nous ne disposons d'aucun document synthétique à l'échelle du territoire de l'OIN. On fait tout à l'envers!"

Vous trouverez, ci-dessous, l'article publié par Nice Matin, le 10 octobre 2011, autour d'un débat public réunissant les opposants à cette éco-vallée.

Cliquez deux fois sur l'image pour l'agrandir.

eco

Partager cet article
Repost0
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 15:59

La recette de concertation pour l'éco quartier fluvial Mantes Rosny

proposée par le chef Harris interactive (institut de sondage) et le sous-chef Res Publica (agence de communication)

Une recette de concertation qui déjà fait ses preuves:

concertation testée à ZAC de Bonnieres,ZAC de Carrieres sous poissy,ZAC de Gargenville

Et en ce moment à Mantes-Rosny ,les Mureaux Ouest , Andrésy , Verneuil sur Seine,Epone ,Flins ,Chantelou les Vignes.

Partout la même recette !

Elle est proposée aux 51 communes concernées par l'OIN Seine Aval.

Elle est fort appréciée par  les Opérations d’Intérêt National .  

Ce qui se passe pour l'éco quartier fluvial Mantes Rosny:

 

Pour 100 000 habitants (population de la Communauté Agglomération de Mantes en Yvelines) : 

Ingrédients :

 Des participants tirés au sort, dont certains rémunérés 150 € et pas d’autres

 Des documents virtuels 

 Des études qui coutent cher (garder au frais ne les sortir qu’a la fin de la concertation)

 Des promesses : transports, équipements, emploi

 Encore des promesses ; une qualité de vie exceptionnelle, un environnement préservé

 Un zest de concessions 

 Des avantages exagérés, des inconvénients bien cachés.

 

La recette  de la Concertation, pas à pas, en 6 étapes

1  En arrière cuisine vous avez préparé un festin gargantuesque pour vos copains du « FOUQUET’S ».

 Le lieu du festin est choisi : un coin ou le prix du terrain ne coute pas cher, par exemple une Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique, appelons-la friche inhospitalière ça passera mieux.

Tout est prévu la date est fixée, les invitations sont lancées. 

 

2  Le 10 Octobre 2010, faire une réunion publique, pour voir si la grande bouffe ne va pas déranger lesvoisins.

S’ils ne sont pas contents, invitez les à donner leur avis sur la recette, faites leurs croire qu’ils seront invités, ça ne mange pas de pain et ça les occupera ! Laissez mijoter pendant 129 jours à feu doux, si l’adversité est trop forte, diluez, diluez avec des participants qui ne sont pas des voisins.

 

3 Le 15 Février 2012 Après 129 jours de cuisson douce invitez à nouveau les voisins à une réunion publique, laissez les dire.

   Faites leur  croire que vous les avez bien écoutés et que vous avez fait quelques ajustements à la recette.Puis pendant 6 mois laissez les voisins sans nouvelles,pendant ce temps ils vous laisseront cuisiner tranquilles. 

 

4  A l’Automne 2012 invitez les voisins à gouter la recette (c’est toujours la même) mais depuis 6 mois ils auront oublié, puis  laissez à nouveau les voisins sans nouvelles pendant  6 mois, continuez à améliorer la recette dans votre coin

 

5 Au  Printemps 2013, réunissez à nouveau les voisins, vous verrez, plus le temps passera moins il y aura d’adversaires. Et s’il en reste encore vous pouvez diluer, diluer avec des participants qui ne sont pas des voisins. Laissez à nouveau les voisins sans nouvelles pendant 6 mois. 

 

6 A l’Automne 2013 (je sais c’est long mais c’est fait exprès)

   Réunissez les voisins une dernière fois, ils sont murs 

   Pour vous il est temps de recruter les serveurs, serveuses, cuisiniers, réserver tous les ingrédients. 

 Vous pouvez recevoir vos copains du « FOUQUET’S ». La table est prête ils vont pouvoir s'atabler.

   

Et pour l’addition ? Ah oui j’oubliais, c’est le contribuable qui paye bien sur et la note promet d’être salée !

ORCHIS 78

.

 

Partager cet article
Repost0
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 15:31

AU NOM DE L’INTERET NATIONAL

AU NOM DE LA LOI GRAND PARIS

AU NOM DE LA PRESSION DES LOBBYS qui influencent les décisions des pouvoirs publics

AU NOM DU DEVELOPPEMENT DURABLE

 

L’Etat oblige l’ile de France à construire 70 000 logements par an alors que son schéma directeur approuvé à l’unanimité en Septembre 2008 n’en prévoyait que 60.000 (ce schéma était basé sur une crise de courte durée)

La Région Ile de France se soumet à la loi Grand Paris sous la menace de ne pas obtenir les infrastructures de transports dont elle à besoin.

Dans toute l’Ile de France fleurissent des projets plus « éco » les uns que les autres.

Entre Mantes la Jolie et Rosny sur Seine la création de 2000 logements soumise à décision des 2 conseils municipaux en 2009 est approuvée, puis elle passe à 5000 ou 6000 logements en 2011 sans avoir subi de nouvelle approbation des élus.

La méthode est partout la même, concertation de pacotille, projets à géométrie variable relevant du flou artistique. Des élus locaux qui subissent, Des citoyens qui n’ont pas leur mot à dire.

CA SUFFIT

Ces projets auront de lourdes conséquences sur notre pouvoir d’achat, nous traversons une période de crise dont nul ne connait l’issue, il convient de faire preuve de prudence.

 

NOUS VOULONS ETRE INFORMES SERIEUSEMENT, HONNETEMENT, CONTRADICTOIREMENT

NOUS VOULONS DONNER NOTRE AVIS

NOUS EXIGEONS UN REFERENDUM LOCAL

 

Nous vous proposons de signer nombreuses et nombreux la pétition que nous vous soumettons ==> Mantes-Rosny (78). Ecoquartier fluvial: pour un référendum local

Partager cet article
Repost0
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 09:04

2.000 logements prévus en juillet 2009, 5.000 en octobre 2011 ..... Mais "la concertation est exemplaire"; parait-il?

 

Pourtant ce projet soulève de nombreuses questions:

- Pourquoi un tel projet démesuré?

- 5.000 logements c'est 12 à 15.000 habitants supplémentaires

- quelles seront les conséquences sur la circulation déjà asphyxiée?

- Quels transports en commun?

- Quelles infrastructures et services publics (écoles, crèches ..?)

- Qui va payer et quelles seront les conséquences sur les finances des deux villes - sur nos impôts locaux et fonciers ?

- Quelles seront les conséquences sur notre environnement (faune, flore..)?

- Quelles nuisances provenant de la station d'épuration implantée au sein de ce que sera cet "écoquartier"

 

Et si, au lieu de se féliciter de cette "concertation exemplaire" qui consiste à nous demander (avec l'aide d'un cabinet conseil qui "organise" les débats, d'un institut de sondage qui interroge et indemnise des participants venus de Paris ou Vernon ...) ce qu'il faudrait changer dans ce projet sans jamais le remetre en cause et en se gardant le droit de retenir ou non les propositions,  ON NOUS DEMANDAIT VRAIMENT NOTRE AVIS?!

 

A commencer par l'utilité (ou la nocivité) même d'un tel projet! Après tout, aucun des programmes présentés par les deux maires ne comportait ce projet lors des dernières élections municipales.

 

Nous vous proposons de prendre ici la parole.

  • Cliquez sur "écrire un commentaire"  ci-dessous et donnez votre avis, partager avec tous les autres visiteurs les informations en votre possession.
  • Pour voir les autres commentaires, cliquez ci-dessous sur "voir les commentaires" 

(Les commentaires ne sont pas modérés à priori. Nous nous réservons bien entendu le droit de retirer tout propos à caractère raciste ou insultant)

 

Partager cet article
Repost0
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 12:51

Nous sommes des Citoyens et citoyennes soucieux de leur environnement et de leur cadre de vie 

Nous vivons à Mantes la Jolie78

Nous vivons à Rosny sur Seine 78

Nous avons crée ce Blog pour partager des points de vue et des informations sur les changements qui impactent notre qualité de vie ,notre vie quotidienne,notre avenir ,l'avenir de nos enfants et de nos ainés.

Nous sommes opposés au projet "eco quartier fluvial Mantes Rosny " entre nos 2 communes

Ce projet prévoit la crétion de 5 à 6000 logements sur une zone naturelle vierge de toute construction (sauf une station d'épuration)

D'ici quelques années il nous faudrait acceuillir 15 à 18000 habitants,avec leurs 7800 à 9400  vehicules dans une agglomération dont la circulation est déjà saturée.

 

Situer le projet

Mantes la Jolie c'est où ?

Le périmetre impacté par le projet

 

 


Ici vous pouvez trouver une information differente

Ici vous pouvez vous exprimer (voir écrire un commentaire)

Ici vous pouvez vous abonner pour recevoir des news (voir News lettter )

Ici vous pouvez signer une petition pour exiger un réferendum local (voir signer la pétition)

Merci de votre participation et bonne lecture

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : eco quartier fluvial Mantes Rosny l'autre echo du quartier fluvial
  • : Lanceurs d'alertes. contre l'urbanisation intensive. contre l'éco quartier fluvial Mantes Rosny. Faire entrer la nature en villes,OUI . Faire entrer la ville dans la nature,NON Pour une autre vision du developpement durable. Contre le green washing. Pour un développement équilibré. Pour la protection de la biodiversité.
  • Contact

Recherche

Archives