Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2017 5 17 /11 /novembre /2017 12:14

Le courrier de Mantes du 8 Novembre 2017 titre en Une

 

« L’écoquartier fluvial de Mantes-Rosny enterré en douce »

 

Puis  développe ce sujet en page 2

« L’écoquartier fluvial de Mantes-Rosny enterré en  catimini »

Par Claude Cécile.

 

Un article bien construit, mais  y avait-t-il matière à en faire la UNE, plus 1 page entière, de ce non-événement ?

La Gazette du Mantois quant à elle ne lui accorde qu’ 1/8 ème de page, en page 5 de son édition du 15 Novembre.

 

On ne reprendra pas tout l’historique de ce projet abracadabrantesque* qui nous aura fort préoccupés depuis ses prémices en 2008.

Notons juste le 26 février 2013  (après enquête publique) la préfecture des Yvelines a délivré l’arrêté préfectoral N° 2013057-0003 la ZAC fut crée et son intérêt public reconnu, impliquant la mise en conformité des PLU des 2 communes pour permettre sa réalisation.

En  Mars 2014 La municipalité de Rosny est reprise par l’opposition qui s’empresse de dénoncer le projet d’écoquartier.

Le 22 juillet 2015 l’arrêté N° 2015/DRIEE/52 porte dérogation à l’interdiction d’atteinte aux espèces protégées dans le cadre de cette ZAC.

Un gouffre financier en études ,pas d'engouement ,le refus de la commune de Rosny sur Seine offrait une porte de sortie honorable.

Et depuis…encéphalogramme plat ... donc l’enterrement s’impose.

Un projet démesuré , excentré qui n'a jamais fait rêver personne.

Bien que présenté sur de nombreux salons, ,il n'a jamais suscité d'interet.

Sa localisation coincé entre une zone urbaine trèès sensible "le val fourré" et la station d'épuration du Mantois repulse de potentiels acquéreurs.

De plus les projets immobiliers ,dans un périmètre proche, sont nombreux , ils se font tous concurrence.

Un prétexte à bétonner : l'arrivée du RER E. D'ici à son arrivée, la vallée de Seine sera tellement bétonnée que le RER E sera aussi bondé qu'un métro parisien aux heures de pointe...Tu parles d'une qualité de vie!!

vous aimerez aussi : "Eco quartiers Franciliens, les ghettos du futur"

 

En matière de  « rapport de présentation pour exposer les motifs de la suppression »,

nous avons quelques arguments naturalistes :

       Nous n’avons cessé, tout au long de l’instruction de ce projet, de dénoncer la très mauvaise prise en compte de l’état initial de l’environnement et de la riche biodiversité des « Hautes Garennes » dans le périmètre de cette ZAC.

* Élément nouveau : depuis les dernières autorisations administratives liées à la ZAC l’Orobanche purpurea fait l’objet d’un plan régional d’action (2015-2019) mis en œuvre par le CBNBP (conservatoire botanique national du bassin parisien)Cette espèce est très présente dans la ZAC on en a inventorié 700 pieds en 2013.

Ci-dessous carte de répartition de la plante en France  et une photo prise sur les Hautes Garennes

 

 

 

 

* Autre Elément nouveau : Dès 2012 nous avons alerté le pétitionnaire de la présence du crapaud calamite dans le périmètre de la ZAC. Cette découverte fut dénigrée par le cabinet d’étude en charge de l’étude d’impact de la ZAC et non prise en compte pour les mesures compensatoires. Cette espèce très rare et protégée est toujours présente, nous avons la preuve de sa reproduction en 2013_2014_2015_2016 et 2017

 

Et ci-dessous notre argumentaire sur la biodiversité de la ZAC

 

« Les Hautes Garennes »

Entre Mantes la jolie et Rosny sur Seine, les Hautes Garennes constituent le dernier espace naturel périurbain de l’agglomération Mantaise. C’est une continuité écologique multitrame majeure identifiée au SDRIFF et au SRCE.

Au Nord La Seine et le PNR du Vexin.

Au Sud : la « Butte verte »  boisement patrimonial, ancienne chasse du Duc de Sully.

Anciennes carrières de granulats en grande parties comblées à l’issue de l’exploitation, ce site de 220 hectares en terrasse alluviale, doit sa richesse environnementale à, son isolement, son absence d’entretien et à sa faible fréquentation humaine

3  plans d’eau sont alimentées par l’eau de la Seine : le bassin de la Sablière, le bassin de liaison (réserve halieutique, zone de frai) et le bassin d’aviron.

 

Les Hautes Garennes abritent une mosaïque d’habitats et milieux variés : boisements alluviaux ,2 pelouses sablo-calcaire (habitats prioritaires à l’échelle européenne)  des friches plus ou moins piquetés ou fleuries, des lisières thermophiles. De cette variété nait sa richesse.

Une faune et une flore sauvage et variée s’y est réfugiée 

La valeur floristique du site provient d’un ensemble d’espèces végétales liées à ces milieux.

Les inventaires bien qu’incomplets révèlent la présence de plus de 350 espèces de plantes dont une cinquantaine patrimoniales (extrêmement rare à rares, RRR à R). Au vu de la surface étudiée cela constitue un intérêt fort à très fort.

 

     La vedette est l’orobanche purpurea espèce protégée en Ile de France (700 pieds inventoriés en 2013, la 2eme station d’ile de France) Elle est en danger. Elle fait l’objet d’un plan régional d’action pour sa sauvegarde. Le Mantois tient une place d’honneur  pour la protection de cette Plante en Ile de France.

Viennent ensuite  l’orchis négligé, la cardamine impatiens et le polystic à aiguillon (espèces protégées aussi). Les orchidées ne manquent pas, on en a trouvé 11 espèces.

 

   L’entomofaune n’est pas en reste avec les lépidoptères (papillons) : une cinquantaine dont 9 protégés en Ile de France (16 déterminants de Znieff)

  Pour les orthoptères * notons Conocéphale gracieux ruspolia nitidula, Oedipode turquoise oedipoda caerulescens, Grillon d’Italie oecanthus pellucens , Gomphocère tacheté Myrmeleotettix maculatus (,Protégés en Ile de France.et le rare Oedipode aigue- marine

Le Bourdon grisé bombus sylvarum, la mante religieuse protégés aussi.

Mammifères : chevreuils, sangliers, blaireaux, renards, fouines, lapins et la rare belette.

Ce site est inclu dans une ZICO* et zone tampon de 2 Sites Natura 2000 (1 ZPS* et 1 SIC*)

  L’avifaune * compte des espèces nicheuses  peu communes : martin pêcheur, grèbe castagneux, tourterelle des bois, fauvette babillarde, bouvreuil pivoine, locustelle tachetée, rousserole effarvatte, pouillot fitis, Tyto alba etc.

La sterne pierregarin fréquente  le bassin de la Sablière dès son arrivée au printemps (elle est nicheuse à proximité: lac des pêcheurs et boucle de Guernes), la pose de radeaux lui permettrait de nicher sur ce bassin.

De nombreux laridés et anatidés y  hivernent (toujours en lien avec la ZPS qui borde ce site)

En périodes migratoires  quelques belles rencontres ; hérons bihoreau et balbuzard pécheur.

Ce site à le niveau d'une réserve naturelle, vraiment pas un lieu a bétonner!

 

 

Entomofaune = insectes _Orthoptères  = Grillons, Sauterelles & Criquets_ Lépidoptères= papillons _ Avifaune = oiseaux

SRCE = Schéma Régional de Cohérence Ecologique

PNRV= Parc Naturel Régional du Vexin

ZICO = Zone d'intérêt communautaire (européen) pour les oiseaux

ZPS =  zones de protection spéciale Natura 2000 directive oiseaux

SIC= sites d'importance communautaire (européen) directive habitat faune flore.

 

Voilà …. En espérant, par ce petit coup de projecteur, avoir participé à la publicité de la haute richesse de la biodiversité des « Hautes-Garennes »  de Mantes la Jolie.

En bonus ,une petite vidéo pour promouvoir  la biodiversité locale:

" Terrains en friche ou terrains entretenus : Quelle biodiversité ?? " (clic )

( les 3/4 des images de cette vidéo ont été filmées  sur les Hautes Garennes )

 

En savoir plus :

* Abracadabrantesque ; adjectif, Qui suscite l'incrédulité par son caractère improbable ou incohérent : Une affirmation abracadabrantesque.

Courrier de Mantes face book

Gazette du Mantois

GPS&O Enquête publique PLU de Rosny sur Seine

 

 

Comme d'habitude vous pouvez:

Vous abonner à la « news letter » en bas colonne de droite

Laisser un commentaire ci-dessous

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 12:50

 

«  Le Chef du village des irréductibles Gaulois résiste toujours »


rosny sur seine avant aprèsextrait album "le Domaine des Dieux"

« Le Maire de Rosny sur Seine vent debout contre l’éco quartier »


2014 11 Maire contre EQF

C’est le titre de l’article de la GdMGazette du Mantois du 12 au 18 Novembre 2014 

Toujours aussi déterminé face à ce projet pharaonique de 5 à 6 000 logements  qui ferait de Rosny sur Seine un quartier  périphérique de Mantes la Jolie.


Michel Guillamaud dénonce :

La quasi destruction d’un espace naturel local.

L’accroissement  du déséquilibre emploi/habitat.

L’accroissement de la circulation et donc de la pollution atmosphérique.

L’accroissement de l’endettement des 2 communes, donc l’augmentation des impôts.

 

Didier Bellier-Ganière tout nouveau président de l’Epamsa déclare :

« Cela ne se fera pas contre les élus, mais nous ne voulons pas tout stopper. Des sommes importantes ont été investies, je pense qu’il faut aller au bout des études et de la réflexion ».

 

Coté Rosny sur Seine,  le Maire de Rosny sur Seine est à fond sur les freins, soutenu par la majorité des habitants.

Côté Mantes la Jolie, la préférence irait vers un nouveau projet de ZAC, projet basé sur les mêmes critères, mais localisé sur le Lac de  Gassicourt et surtout moins gros. 


Quant aux études parlons-en :

Combien coutera le Port de plaisance, soit disant l’axe central autour duquel s’est construit ce projet ? Aucun chiffre avancé !

Et surtout quelle concurrence cela va-t-il créer aux bases de loisirs et autres ports qui existent dans un rayon de 5 km ?

Combien coutera le transport en commun en site propre de la gare de Mantes jusqu'à l’éco quartier ?Quel financement ? Ou en sont les études ?

Sur le volet des compensations aux dommages aux espèces protégées, au moins, on s’approche d’un chiffre : 4.3 millions €.

 

Pour moi, c’est tout vu, on aurait jamais du aller aussi loin dans le calendrier des procédures administratives sur des bases aussi fragiles.


Ce n’est pas « quitte ou double » que propose Didier Bellier-Ganière, mais double tout court !


Face au gouffre financier qui s’annonce ; c’est tout réfléchi, c’est STOP.


 

Comme d'habitude vous pouvez:

Vous abonner à la « news letter » en haut à droite

Laisser un commentaire ci-dessous

Partager cet article
Repost0
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 13:16

Rosny sur Seine


Eco quartier:

Le conseil municipal annule la ZAC


C'est le titre de l'article du Courrier de Mantes paru le mercredi 16 Avril 2014.

 

courrier de mantes du 16 Avril

 

Avec la nouvelle majorité municipale de Rosny sur Seine, changement de cap concernant la politique urbaine.En réunion du conseil municipal du Lundi 11 Avril 2014 fut annulée la délibération du 23 Novembre 2010

 

Cette délibération du 23 Novembre 2010 avait pour objet :

l'approbation des objectifs poursuivis et les modalités relatives à la concertation ,dans le cadre de la création de ZAC éco quartier Fluvial de Mantes /Rosny.

 

Cependant peu d' illusions ,le Maire Michel Guillamaud déclare "Nous allons certainement nous faire rhabiller par le préfet " .Sur ce point  il est réaliste .

Michel Guillamaud déclare d'autre part :

"Ce vote est un premier moyen d'ouvrir le débat ,c'est un acte politique ,nous voulons montrer notre détermination ".

 

L' annulation de ce vote n'est donc pas synonyme d'une solution légale pour s'opposer à la création de cette ZAC,mais la volonté forte d 'écouter le "ras le bol urbain" des habitants de cette commune qui à grandi trop vite.

 

En matière de légalité il y a des détails qui mériteraient d'être approfondis tels que :

L'existence d'une Zone Naturelle d' Intêret Faunistique et Floristique de type 1 au droit du périmêtre de la zone d'étude.

Je rappelle que ces  zones sont des éléments majeurs de la politique de la protection de la nature et qu 'elles doivent être prise en compte dans l'aménagement du territoire (de nombreuses jurisprudences en font état)

Cet élément a été soulevé pendant l'enquete publique , le commissaire enqueteur à fait diligence et à obtenu des renseignements plus qu'approximatifs:

" Cette Znieff aurait existé,mais n'existerait plus car on n'en retrouverait plus la trace !! "

Non , Monsieur le commissaire, pour qu'une Znieff de type 1 perde sa qualification,il faut qu'elle fasse l'objet d'un inventaire en bonne et due forme , puis que cet inventaire passe en commission du Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel ,ce qui ne fut pas le cas,donc nous sommes toujours en présence d'une Znieff de type 1 même si elle n'a pas subit de nouvel inventaire depuis sa création.

En l'état ,dans le périmêtre de cette Znieff ,on compte plus d'une vingtaine d'espèces protégées en Ile de France.

 

Je précise que sur le territoire de la commune de Rosny sur Seine, il existe également une Znieff de type 2 et qu'il ne viendrait à personne l'idée de rendre cette zone constructible (je veux parler de la forêt de Rosny)

 

Autre détail qui mériterait d'être approfondi :

Les phases de création de cette ZAC

Le bilan de la concertation fut adopté et le dossier de création de ZAC  approuvé avant ,que ne fut " mise à disposition du  public  l'étude d'impact du projet de ZAC " .De ce fait lors de son adoption par l'Epamsa ,les 2 communes et la Camy ,ce dossier de création de ZAC ne pouvait étre considéré comme complet .( voir Tableau comparatif des phases de création de ZAC).

 

Je pense donc :

  • qu 'un bon avocat , aprés étude , peut  soulever de réelles questions de légalité concernant la chronologie de l'élaboration du dossier de création de ZAC.
  • qu'en l'état rien ne dit que ce ne sont pas des arguments qu'un prêfet puisse entendre.

On n' adopte pas un dossier de création de ZAC en l'absence de l'avis de l'Ae et pas , non plus , tant que le dossier d'étude d'impact et l'avis de l' Ae n'ont pas été mis à la disposition du public.

Ce sont 2 éléments qui font partie intégrante du dossier de création de ZAC ,il ne saurait être considéré comme complet et adoptable en leur absence.

 

Affaire à suivre...

 

* ZAC = Zone d' Aménagement Concerté

 

Voir l'article sur le même sujet dans la gazette du Mantois

 

En attendant

Vous pouvez

Vous abonner à la news' letter (en haut à droite)

Laisser un commentaire ci-dessous,votre avis nous interesse et nous aide à progresser.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 17:26

Les  projets d’ « Eco quartier Fluvial Mantes Rosny » et

« prolongement du RER Eole jusqu'à Mantes la Jolie » seraient

« menacés par le Grand Paris » !


article de Medhi Gherdane publié dans le Parisien du mercredi 11 Décembre 2013 

Menace sur l'éco quartier Mantes Rosny


 

Michel Vialay ,maire de Mantes-la-Jolie , lance une alerte sur:

·         Le prolongement du RER Eole jusqu'à Mantes la Jolie

« Le 1er Tronçon entre Paris et la défense, le plus couteux, mobiliserait selon lui une grande partie des budgets disponibles » 


Ce n’est pas faux !

1.   Globalement et sommairement le projet à été estimé à 3,7Millard € , le conseil du STIF à demandé une réduction de 15 % pour respecter un cout de 3.14 M€ .( infrastructures ,hors matèriel roulant)

      Quoi qu’il en soit l’extension du RER Eole ne permetra qu’1 train de + aux heures de pointe (trajet Mantes / StLazare ) et  la ligne de bus pour la Défense sera supprimée.


Trafic vers Paris, tous types de trains confondus  trajet Mantes/St Lazare.

Aujourd’hui trafic / heure, aux heures de pointe du matin et du soir 

4 directs Paris St Lazare

3 omnibus (6 arrêts)

A partir de 2020 ? trafic / heure, aux heures de pointe du matin et du soir 

2 directs, Paris St Lazare (éventuellement +1 direct La Défense venant de Rouen, à préciser)

2 semi direct Paris-Evangile (5 arrêts jusqu'à la Défense, 8 arrêts jusqu’a St Lazare-Haussmann puis encore 1 jusqu’a Evangile)

4 omnibus (9 arrêts jusqu’a la Défense, 11 jusqu'à  St Lazare-Haussmann, puis encore 1 jusqu’a Evangile)

Suppression de la ligne de bus  vers la Défense. 

2.  En parallèle il est prévu d’accroire la population en Seine Aval au rythme de 2500 logements par an. (Sans compter l’accroissement de la population en petite couronne à l’Ouest de Paris).

La question de Michel Vialay est donc pertinente « L’état et la Région auront-ils toujours les financements quant il faudra relier Mantes à la Défense ? » A cela  j’ajouterais :

Ce projet est il compatible avec la LNPN ?

La  création de cette ligne va-t-elle solutionner la saturation actuelle et future ?

L’échéance de 2020 (dans 7 ans) sera-t-elle respectée ? 


·         La construction de l’éco quartier Fluvial Mantes Rosny

Selon lui : « Sans dessertes convenables, il sera difficile de convaincre les promoteurs ».

Ce n’est pas faux !, mais à la place de  « convaincre les promoteurs » j’aurais aimé l’entendre dire « susciter l’intérêt des futurs habitants ».Notre territoire est à promouvoir et non pas à vendre.

La localisation du projet ne fait pas réver , il s'agit d'implanter :

2400 logements (7200 habitants) dans un rayon de 500m autour de station d'épuration de l'agglomération

2520 logements (7500 habitants) directement collés à la ZUS du VAL FOURRE


 2013 plan step et VF -copie-1


De plus les opérations de logements  en cours dans le Mantois peinent à se monter et à se vendre faute de création d’emploi sur le secteur. A  budget égal les acquéreurs éventuels  préfèrent investir plus près de Paris.

 

Selon lui  «  Le projet de nouvel échangeur n’aurait qu’un intérêt relatif »

Ce n’est pas faux !

1.   C’est un investissement fort couteux en aménagement et en fonctionnement(voir notre article)

2.   Sa localisation pose problème. L’ARS (Agence Régionale de Santé) a fait part de son opposition à cette  réalisation qui se situe dans le périmètre du champ captant d’eau potable du forage de Buchelay.

3.   Tout comme le projet d’éco quartier, cette réalisation fait  obstacle à une « continuité écologique majeure » et impacte des terrres agricoles.(12 hectares)

4.   La liaison écoquartier-échangeur couperait en 2 le boisement historique de « La Butte verte » lieu de détente et trés cher au cœur de tous les Mantais.( 8 ha seraient déboisés)

Ces 2 projets sont intimement liés, ils partent tous 2 du postulat qu’on en a absolument besoin et en plus qu’on en a les moyens.

Concernant le futur échangeur, ses usagers via le prolongement de la  «  dorsale » ou via « la RD 110 » pourront faire le même trajet sans payer  2€60.

C’est un double emploi, comme quelqu’un qui porterait à la fois une ceinture et des bretelles !

 

 

En réponse aux doutes émis par Michel Vialay, Madame Françoise Descamps (également à l’initiative du projet de l’éco quartier) déclare « Michel Vialay mélange tout ! »

 « Le RER E arrivera en 2020 .Le premier ministre Jean-Marc Ayrault a annoncé 1 milliard d’Euros pour son financement»

Ce n’est pas faux ! le projet est financé...en partie.

Le RER Eole arrivera donc en 2020, c’est certain, mais jusqu’où ?

Jusqu’à La Défense ?

Jusqu’à Montesson ?

Jusqu’à Poissy ?

 

Mme Descamps affirme « Quant à l’Eco quartier, le calendrier est tenu »

C’est une contre- vérité! le projet à franchi quelques étapes, à marche forcée, mais le calendrier optimiste des procédures est en retard.

Restent encore les dossiers « dérogation de destruction d’espèces protégées » et « dossier loi sur l’eau » qui peuvent prendre… un certain temps !

 

Mme Descamps affirme « C’est très électoraliste de susciter des inquiétudes !»

Ce n’est pas faux! nombreux en font leur fond de commerce en période pré-électorale.

Que celui qui n'en n'a jamais usé lui jette la première pierre !

 

 

En conclusion

Monsieur Vialay, les doutes que vous exprimez sont des éléments majeurs pour la déclaration d’intérêt publique du projet de « ZAC Eco quartier Fluvial Mantes Rosny ».

Vous aviez tout loisir d’en faire part au commissaire enquêteur durant l’enquête  publique.

A la lecture de l’article de Mehdi Gherdane paru dans le journal « Le Parisien » on comprend mal la finalité de vos déclarations.

Quel est l’objet de l’expression de vos doutes ?

Souhaitez-vous renoncer au projet d’éco quartier?

Souhaitez-vous des garanties de financement ?


Compte tenu de la tension existant entre les acteurs locaux avant et pendant cette période pré électorale, il serait facile pour les opposants à ce projet, de surfer sur la vague (que dis-je, sur le tsunami) des intérêts divergeants  des uns et des autres.

 

Au fil du temps ,notre avis n’a pas changé sur le projet d’éco quartier fluvial Mantes Rosny.

Les études diverses et variées, bien qu’incomplètes, confirment notre opinion première.

Les bénéfices attendus sont surestimés par rapport au cout réel du projet.

Une densité bien supérieure aux  projets concurrents .Cela ne fait "réver" personne.


De nombreuses incertitudes persistent quant à la faisabilité financière de ce projet.

Et surtout l’aspect des impacts environnementaux est sous évalué (biodiversité, qualité de vie, qualité de l’air, proximité de la station d'épuration au coeur du projet,proximité du Val Fourré,éloignement des gares ) .

 

Ce serait faire preuve de grande sagesse que de renoncer à ce projet.

En matière d’aménagement du territoire, cette zone, par sa richesse en biodiversité et sa localisation sur un axe majeur de continuité écologique, gagnerait à être classée en Espace Naturel Sensible.

Si le Mantois à bien un atout que les autres territoires n’ont pas, c’est sa richesse écologique.

Il serait temps que les aménageurs du territoire prennent conscience  qu’ urbanisation intensive et maintien de la richesse environnementale sont deux objectifs diamétralement opposés.

 

En savoir plus:

04.12.2013 "La métroplole du Grand Paris un danger pour la Vallée de la Seine " CP

 

Votre avis nous interresse,vous pouvez:

Vous abonner à la "news letter" en haut à droite

Laisser un commentaire ci-dessous"


 

Partager cet article
Repost0
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 17:05

L'article a été publié le 24 Mai 2012.

Cliquez deux fois sur l'image pour l'agrandir

media-s

comme d'habitude:

Vous pouvez laisser un commentaire (ci-dessous )

Vous abonner à la " news letter " pour rester informés (en haut à droite )

Signer la pétition pour un référendum local (cliquer ici )

 

Partager cet article
Repost0
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 10:08

L'article a été publié aujourd'hui.

Cliquez deux fois sur l'image pour l'agrandir.

LeParisien

 

Vous pouvez laisser un commentaire

Vous abonner à la " news letter" pour rester informés.

Signer la pétition en ligne.

Partager cet article
Repost0
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 16:13

L'article a été publié mercredi 22 février. Cliquez deux fois sur l'image pour l'agrandir.

LeCourier-copie-1.jpg

Partager cet article
Repost0
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 08:49


L'article a été publié le mercredi 15 février. Cliquez deux fois sur l'image pour l'agrandir.

LeParisien15fev

 

vous pouvez laisser un commentaire (ci dessous )

vous abonner à la news letter pour rester informés (en haut à droite )

signer la pétition pour un referendum local (cliquez ici )

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : eco quartier fluvial Mantes Rosny l'autre echo du quartier fluvial
  • : Lanceurs d'alertes. contre l'urbanisation intensive. contre l'éco quartier fluvial Mantes Rosny. Faire entrer la nature en villes,OUI . Faire entrer la ville dans la nature,NON Pour une autre vision du developpement durable. Contre le green washing. Pour un développement équilibré. Pour la protection de la biodiversité.
  • Contact

Recherche