Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2015 7 04 /01 /janvier /2015 10:30

 

L’autre écho du quartier fluvial vous présente ses


Meilleurs Vœux pour l’année 2015.


 

Bonne Année 2015 086


 

Nous  ouvrons la porte de 2015, faisons un bilan rapide de l’année écoulée sur les « Hautes Garennes ».


2014, année charnière :


En Mars,  changement de municipalité à Rosny sur Seine, le projet est désapprouvé par les rosnéens qui le manifestent par leur vote en faveur de l’équipe de Michel Guillamaud.


En Avril : Le conseil municipal de Rosny annule la délibération du 23 Novembre 2010, approuvant le mode de concertation lié à cette ZAC (autant dire un coup d’épée dans l’eau).


3 Octobre: En réunion publique le Maire déclare « l’éco quartier on n’en parle plus ».


6 Octobre. L’entreprise Dunlopillo  quitte Gassicourt libérant 20 hectares. La municipalité de Mantes souhaite y créer une ZAC  de 800 logements avec des commerces et un port de plaisance.


17 Octobre au 15 Novembre ; consultation du public du « dossier de demande de dérogation espèces protégées ».Le dossier présenté souligne ce que nous dénonçons depuis le début : des plans élaborés sans contraintes puis des espèces protégées qui sont révélées par des études plus approfondies .On a beau dire ,on a beau faire, difficile de nous faire croire que ce projet mérite son label éco quartier tant les atteintes à la biodiversité sont nombreuses. Au final  4.3 millions € seront consacrés à compenser  les dommages aux espèces protégées. Est ce bien raisonnable de poursuivre un tel projet ?


21 Octobre ; Du rififi à l’EPAMSA, L’Etablissement Public d’Aménagement de la Seine Aval, sans pilote depuis 6 mois, accueille un nouveau directeur ; Didier Bellier-Ganière. Son premier conseil d’administration sera boycotté, la fronde est  menée par Pierre Bédier déçu de  ne pas avoir obtenu la gouvernance de cet établissement d’état. Dès lors l’EPAMSA  jusqu’ici encensé est accusé de tous les maux.


Novembre : Le Maire de Rosny sur Seine réitère son opposition au projet.

Ce projet dont la réalisation avait été confiée à l’EPAMSA ne semble plus souhaité par les municipalités de Mantes la Jolie et Rosny sur Seine. Peut-on continuer la procédure administrative dans ces conditions ?


Du côté de l’inventaire de la biodiversité des Hautes Garennes, nos connaissances s’affinent au fil des observations de terrain, chaque année de nouvelles espèces sont découvertes.


En attendant l’avis du CNPN * sur le dossier de demande de dérogation de destruction d’espèces protégées, nous faisons le vœu que les porteurs du projet mesurent enfin la valeur écologique de ce lieu et lui trouvent une vocation à la hauteur de ses qualités!

 

*CNPN: Conseil National de la Protection de la Nature

 


Comme d'habitude vous pouvez:

Vous abonner à la « news letter » en haut à droite

Laisser un commentaire ci-dessous

Partager cet article

Repost 0
Published by lautreechoduquartierfluvial
commenter cet article

commentaires

Michel Aubert 04/01/2015 19:14


Bonjour,


Merci pour ce compte-rendu très clair. Après l'abandon du circuit de F1 à Flins, on s'acheminerait donc également vers un abandon du projet de simulacre d'éco-quartier entre Mantes la Jolie et
Rosny-sur-Seine ? Ce projet a certes fait l'objet de discussions avec les habitants intéressés (dont moi), mais il est trop gros (5000 logements prévus !), trop grignotteur de terres arables pour
être qualifié d'écologique. L'écologie en matière de logements, c'est trouver un équilibre durable entre nature et béton, jusque dans les plus petits recoins. Ce n'est pas la recherche de la
construction d'un maximum de logements pour rentabiliser au maximum la mise de départ...

lautreechoduquartierfluvial 05/01/2015 08:45



Bonjour


Merci pour le commentaire.


L'avenir n'est pas écrit ,mais de nombreux éléments convergent vers l'abandon.


Les raisons en sont multiples; des luttes politiques,le cout ,la concurence d'autres projets,la faible attractivité de la grande couronne,la faible attractivité du projet lui-même coincé entre
une station d'épuration et une zone sensible , n'attire pas les investisseurs.


Pour les éventuels locataires ce serait ,tout comme à la ZAC des bords de Seine à Mantes la Jolie, un chantier qui n'en fini pas.


Quant a la protection de la biodiversité,c'est le dernier souci des promoteurs.


 



Présentation

  • : eco quartier fluvial Mantes Rosny l'autre echo du quartier fluvial
  • : Lanceurs d'alertes. contre l'urbanisation intensive. contre l'éco quartier fluvial Mantes Rosny. Faire entrer la nature en villes,OUI . Faire entrer la ville dans la nature,NON Pour une autre vision du developpement durable. Contre le green washing. Pour un développement équilibré. Pour la protection de la biodiversité.
  • Contact

Recherche