Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 04:47

 

Bon à savoir


Les chenilles urticantes sont de retour dans nos boisements de chênes du Mantois


affiche butte verte Mantes la Jolie

 

Panneau d’information à la butte verte

 

 

La chenille processionnaire du chêne est de retour dans les chênes du Mantois.

Eh oui, les espaces naturels  ont parfois de petits inconvénients !


Quelle est donc cette chenille ?

La processionnaire du chêne  Thaumetopoea processionea est un papillon dont la nymphose se produit durant les chaudes nuits d’aout, le stade volant du papillon ne dure que quelques jours.

Les adultes pondent leurs  œufs sur les branches des chênes (ce stade dure jusqu’au printemps)

En avril les chenilles sortent des œufs, elles se nourrissent de feuilles de chêne.

Leur activité se déroule principalement la nuit. En journée elles se regroupent à l’intérieur de nids dont la taille varie.


Quelles précautions à prendre ?

  •  Eviter tout contact avec les chenilles, leurs nids. 
  •  Ne pas se promener ou laisser jouer les enfants sous les arbres porteurs de nids
  •  Eviter activitées ou manifestations sportives dans les bois de chênes.
  • Eviter de se frotter les yeux  pendant ou au retour d’une promenade
  •  En cas de doute, prendre une douche et changer de vêtements 

 

Quels sont les risques pour la santé ?

Les poils des chenilles urticantes sont très volatils ils peuvent provoquer des réactions allergiques qui varient selon la sensibilité du public. (De la simple démangeaison à la réaction allergique aigue)

Les réactions se manifestent au niveau de la peau, des yeux et des voies respiratoires. La processionnaire du chêne est encore plus urticante que la processionnaire du pin.


Quels sont les prédateurs de ces chenilles ?

Principalement les mésanges.


Faut-il traiter ?

Sauf si la chenille s’installe directement à proximité de lieux d’habitation, établissements scolaires ou de santé il n’y a pas de motif sérieux de supporter un pesticide de plus.


L’évitement reste la meilleure prévention.

Ce ne sont pas les lieux de promenade qui manquent , c'est l'occasion de découvrir de nouveaux horizons.

 

 

 

En savoir plus :

L’Agence Régionale de Santé

Partager cet article

Repost 0
Published by lautreechoduquartierfluvial - dans Biodiversité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : eco quartier fluvial Mantes Rosny l'autre echo du quartier fluvial
  • : Lanceurs d'alertes. contre l'urbanisation intensive. contre l'éco quartier fluvial Mantes Rosny. Faire entrer la nature en villes,OUI . Faire entrer la ville dans la nature,NON Pour une autre vision du developpement durable. Contre le green washing. Pour un développement équilibré. Pour la protection de la biodiversité.
  • Contact

Recherche