Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 09:14

 

stationincineration

Concrétisation d'un engagement électoral, la municipalité engage la bataille contre un projet de centre d'incinération d'animaux dans le parc d'activités des Marceaux.

Un projet disproportionné couvrant les besoins du cinquième de la France, occasionnant des rejets de dioxine sur toute l'agglomération mantaise.

1 809 Rosnéens signent une pétition en quelques jours ! Ce combat sera gagné sur toute la ligne.

Source http://www.ville-rosny78.fr/uploads/media/ROSNY_115_AVRIL_2012_BD.pdf

 

… 10 ans déjà …

Nous n’avions pas oublié cet événement et l’hostilité absolue de la municipalité fraichement élue (en partie grâce à cette opposition) contre l’implantation de cette usine dans la zone d’activité des Marceaux .Et si nous avions oublié, des articles de presse en témoignent.

 

1er épisode : Extrait du  Parisien du  17 04 2001 voir :

 http://www.leparisien.fr/yvelines/rosny-sur-seine-ne-veut-pas-de-l-incinerateur-de-chiens-17-04-2001-2002105235.php

.. « Françoise Descamps-Crosnier, le nouveau maire et la majorité municipale ont décidé de rédiger un vœu adressé au préfet des Yvelines pour affirmer leur « hostilité absolue » à l'implantation de cette entreprise. Eviter l'émanation de fumées toxiques L'incinérateur, selon eux, provoquerait, « du fait des vents dominants, des rejets de dioxine sur l'agglomération mantaise et un accroissement du trafic routier »… Ce projet soumis à une enquête publique au début de l'année dernière, puis à une réunion d'information auprès des riverains, émane d'une entreprise créée par des vétérinaires et avait déjà suscité réactions et inquiétudes dans la population. …Ce crématorium recueillerait quotidiennement quelque deux cent cinquante cadavres d'animaux, principalement chiens, chats, oiseaux et rongeurs, collectés chez les vétérinaires d'Ile-de-France…. » 

Mme DESCAMPS évoquait le fait qu’un périmètre de sécurité de 200 m puis plus tard porté à 400 m autour de l’incinérateur empêcherait l’implantation d’autres activités comme un petit hôtel par exemple .

 

2 eme épisode : Extrait du Parisien du 01 04 2002 par Yves Fossey  voir :

 http://www.leparisien.fr/yvelines/des-petitions-contre-l-incinerateur-pour-animaux-familiers-01-04-2002-2002947159.php

 «NON à la construction d'un incinérateur pour animaux familiers sur notre commune. » A Rosny-sur-Seine, tout le monde est contre le projet d'implantation d'un crématorium sur la zone artisanale des Marceaux.Incinération de 250 animaux par jour, .. des chiens, des chats et des oiseaux ou encore des lapins ainsi que des rongeurs, en provenance des cabinets vétérinaires d'Ile-de-France, de la région Centre, de plusieurs départements du Nord-Ouest. Une pétition, regroupant près de 1 500 signatures, à été remises à la mairie …, un tiers de la population s'y oppose … la raison:des risques au niveau de la santé, les nuisances engendrées. 

Françoise Descamps-Crosnier (PS) ayant épluché le projet, a noté plusieurs anomalies. « L'étude d'impact sur l'environnement est insuffisante et l'enquête publique illégale »… Elle soulève l'absence de filtre à poussière ou encore les risques de pollution atmosphérique, en raison des émissions de dioxine et une éventuelle contamination de la nappe phréatique. 

Après les remarques de Françoise Descamps-Crosnier, des modifications ont été apportées au projet initial. « Les animaux ne seront plus stockés sur place, mais il y aurait un stockage roulant. Ainsi les camions venant d'Eure-et-Loir resteraient stationnés dans la structure en attendant de vider leur chargement. C'est du camouflage. On utilise un subterfuge », déclare le maire de Rosny qui a bondi …. « Si les membres  du comité départemental d'hygiène autorisent l'implantation, nous lancerons un recours en saisissant le tribunal administratif », conclut Françoise Descamps-Crosnier 

 

Epilogue : Extrait du Parisien du 16.11.2002 

http://www.leparisien.fr/yvelines/le-projet-d-usine-d-incineration-des-animaux-abandonne-16-11-2002-2003575129.php

La Mairie de Rosny-sur-Seine peut aujourd'hui crier victoire. Le projet d'une usine d'incinération d'animaux domestiques est abandonné 

« La logique du développement durable a prévalu sur des intérêts privés, la commune de Rosny ne polluera pas le Mantois par des rejets de dioxine et un réseau de ramassage par camions dans 19 départements », explique le maire, Françoise Descamps-Crosnier. L'intérêt général du Mantois a prévalu.

 

Petite piqure de rappel lors de la campagne des élections municipales  de 2008

source : http://rosnypourtous.e-monsite.com/pages/rosny-environnement/rosny-environnement.html

Campagne municipales 2008 :

« La question climatique, le bilan de production de CO 2, la conception de l’agriculture de demain, la préservation de la nappe phréatique et du champ captant de l’eau, la qualité de l’air sont des enjeux vitaux, qui dépassent les seules compétences communales. Mais il nous revient individuellement et collectivement d’œuvrer dans le bon sens plutôt que dans une prise de risque irresponsable. »

 

OUF nous pouvons respirer tranquilles, nous avons failli avoir une usine d’incinération à Rosny sur Seine ……Quoi que !!!!

Sur notre commune(en cours de construction) la nouvelle station d’épuration de la CAMY et son incinérateur  :

  • 5 Bassins à l’air libre (seulement 2 avant)
  • 1 four qui incinère 6000 t de boues séchées /an 
  • Le trafic des  camions qui l’alimentent en déchets des stations avoisinantes et en matières dangereuses,les camoins qui transportent les dechets ultimes vers la SARP à Limay
  • Et aucun périmètre de sécurité

Oubliés les risques pour la santé , pour l’environnement et  l’accroissement du trafic routier

Il faut avouer que l'incinération de 250 chiens,chats ,oiseaux / jour  c’était une menace bien plus grave que l'incinération de 20 tonnes /jour de boues de station d'épuration .

Oublié le petit hôtel qui aurait pu s’installer dans la zone des Marceaux (à la place Rosny Sur Seine a acceuilli une cimenterie,une entreprise classée Seveso et va accueillir une entreprise de récupération de métaux classée ICPE)

Aujourd’hui c’est 15.000 à 18 000 habitants qui sont invités à venir vivre à proximité de l’incinérateur et des 5 bassins à ciel ouvert de la station d’épuration de l’éco -quartier fluvial Mantes -Rosny (cela ne s’invente pas)

Sans nul doute,les fumées et les odeurs (tel le nuage de Tchernobyl) feront un détour pour éviter:

les habitants, l’école, la ferme pédagogique, la piste de BMX, les pistes cyclables et le lieu dédié aux pique-niques (à 60 m des bassins) ,le restaurant- péniche et la grande jetée! 

Voir notre article précedent "dis maman c'est quoi la station d'épuration"et "carte répartition des odeurs et des fumées"

Sans nul doute, au nom du développemment durable, nous verrons bientôt disparaitre les tonnes de gravas accumulés à coté de la station d’épuration !

Ce projet "éco-quartier fluvial Mantes Rosny " n'a rien de viable ,il ne tient pas compte du contexte du lieu.

Cela n'a rien d 'écologique de construire une telle densité de logements à coté d'une station d'épuration et d'un gazoduc,de détruire une zone naturelle  et de déboiser.


Ici l'écologie n'est que pretexte à bétonner.

Nous le dénoncerons tant qu'une concertation honnête ne sera pas engagée avec les riverains


Vous pouvez manifester votre désaccord :

Signer la pétition

Ecrire un commentaire

Vous abonner à la "news letter" pour recevoir nos articles



Ophrys78

Partager cet article

Repost 0
Published by lautreechoduquartierfluvial - dans Station d'épuration
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : eco quartier fluvial Mantes Rosny l'autre echo du quartier fluvial
  • : Lanceurs d'alertes. contre l'urbanisation intensive. contre l'éco quartier fluvial Mantes Rosny. Faire entrer la nature en villes,OUI . Faire entrer la ville dans la nature,NON Pour une autre vision du developpement durable. Contre le green washing. Pour un développement équilibré. Pour la protection de la biodiversité.
  • Contact

Recherche